Le Coudray-Macouard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le Coudray-Macouard
Image illustrative de l'article Le Coudray-Macouard
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Pays de la Loire
Département Maine-et-Loire
Arrondissement Saumur
Canton Doué-la-Fontaine
Intercommunalité C.A. Saumur Loire Développement
Maire
Mandat
Alain Brouard
2014-2020
Code postal 49260
Code commune 49112
Démographie
Gentilé Coudraisiens
Population
municipale
911 hab. (2012)
Densité 68 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 11′ 44″ N 0° 07′ 06″ O / 47.1955555556, -0.11833333333347° 11′ 44″ Nord 0° 07′ 06″ Ouest / 47.1955555556, -0.118333333333  
Altitude 83 m (min. : 27 m) (max. : 67 m)
Superficie 13,4 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Maine-et-Loire

Voir sur la carte administrative de Maine-et-Loire
City locator 14.svg
Le Coudray-Macouard

Géolocalisation sur la carte : Maine-et-Loire

Voir sur la carte topographique de Maine-et-Loire
City locator 14.svg
Le Coudray-Macouard

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Le Coudray-Macouard

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Le Coudray-Macouard

Le Coudray-Macouard est une commune française située dans le département de Maine-et-Loire, en région Pays de la Loire.

Géographie[modifier | modifier le code]

Commune angevine du Saumurois, Le Coudray-Macouard se situe au sud de Distré, sur la route D 162, Courchamps - Saint-Cyr-en Bourg[1].

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Pendant la Première Guerre mondiale, 30 habitants perdent la vie. Lors de la Seconde Guerre mondiale, trois habitants sont tués[2].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Administration municipale[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1813 1828 Louis-Armand Mesnet de La Cour    
    du Baut   Président du comice agricole de Saumur
1996 2014 Yves Vigouroux   Directeur d'agence bancaire retraité
2014 en cours
(au 19 avril 2014)
Alain Brouard[3]   Cadre retraité de la Chambre des métiers

Intercommunalité[modifier | modifier le code]

La commune est membre de la communauté d'agglomération de Saumur Loire Développement[4], elle-même membre du syndicat mixte Pays Saumurois.

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

En 2012, la commune comptait 911 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 1],[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
619 891 871 860 925 763 853 751 843
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
814 809 799 824 790 730 731 711 703
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
707 692 656 581 637 600 559 636 636
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
654 673 699 829 956 865 869 870 911
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2004[6].)
Histogramme de l'évolution démographique


Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

La population de la commune est relativement âgée. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (24,6 %) est en effet supérieur au taux national (21,8 %) et au taux départemental (21,4 %). À l'instar des répartitions nationale et départementale, la population féminine de la commune est supérieure à la population masculine. Le taux (51,6 %) est du même ordre de grandeur que le taux national (51,9 %).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2008, la suivante :

  • 48,4 % d’hommes (0 à 14 ans = 18,5 %, 15 à 29 ans = 13,8 %, 30 à 44 ans = 19,5 %, 45 à 59 ans = 24,7 %, plus de 60 ans = 23,5 %) ;
  • 51,6 % de femmes (0 à 14 ans = 18,3 %, 15 à 29 ans = 12,9 %, 30 à 44 ans = 18,5 %, 45 à 59 ans = 24,7 %, plus de 60 ans = 25,6 %).
Pyramide des âges à Le Coudray-Macouard en 2008 en pourcentage[7]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,2 
90  ans ou +
1,1 
7,4 
75 à 89 ans
10,0 
15,9 
60 à 74 ans
14,5 
24,7 
45 à 59 ans
24,7 
19,5 
30 à 44 ans
18,5 
13,8 
15 à 29 ans
12,9 
18,5 
0 à 14 ans
18,3 
Pyramide des âges du département de Maine-et-Loire en 2008 en pourcentage[8].
Hommes Classe d’âge Femmes
0,4 
90  ans ou +
1,1 
6,3 
75 à 89 ans
9,5 
12,1 
60 à 74 ans
13,1 
20,0 
45 à 59 ans
19,4 
20,3 
30 à 44 ans
19,3 
20,2 
15 à 29 ans
18,9 
20,7 
0 à 14 ans
18,7 

Vie locale[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Sur 79 établissements présents sur la commune à fin 2010, 24 % relevaient du secteur de l'agriculture (pour une moyenne de 17 % sur le département), 10 % du secteur de l'industrie, 13 % du secteur de la construction, 41 % de celui du commerce et des services et 13 % du secteur de l'administration et de la santé[9].

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Charles Gabeau (1831-1918), né sur la commune, interprète et écrivain français.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Célestin Port, Dictionnaire historique, géographique et biographique de Maine-et-Loire et de l'ancienne province d'Anjou : A-C, t. 1, Angers, H. Siraudeau et Cie,‎ , 2e éd.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant à l'année 2006, première population légale publiée calculée conformément aux concepts définis dans le décret no 2003-485 du 5 juin 2003, et les années correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et aux années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. IGN et BRGM, Géoportail Le Coudray-Macouard (49), consulté le 2 septembre 2012
  2. Memorial-genweb, Le Coudray-Macouard, consulté le 02 janvier 2013
  3. Préfecture de Maine-et-Loire, Liste des maires élus en 2014, document du 11 avril 2014
  4. Insee, Composition de l'EPCI de Saumur Loire Développement (244900361), consulté le 7 novembre 2013
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2012.
  7. « Évolution et structure de la population à Le Coudray-Macouard en 2008 », sur le site de l'Insee (consulté le 24 mars 2012)
  8. « Résultats du recensement de la population de Maine-et-Loire en 2008 », sur le site de l'Insee (consulté le 24 mars 2012)
  9. Insee, Statistiques locales du territoire de Le Coudray-Macouard (49), consultées le 31 mars 2013
  10. « Notice no IA00053671 », base Mérimée, ministère français de la Culture
  11. « Notice no IA00053672 », base Mérimée, ministère français de la Culture
  12. « Notice no IA00053693 », base Mérimée, ministère français de la Culture
  13. « Notice no IA00053676 », base Mérimée, ministère français de la Culture
  14. « Notice no PA00109067 », base Mérimée, ministère français de la Culture
  15. « Notice no IA00053680 », base Mérimée, ministère français de la Culture
  16. « Notice no IA00053682 », base Mérimée, ministère français de la Culture
  17. « Notice no IA00053683 », base Mérimée, ministère français de la Culture
  18. « Notice no IA00053681 », base Mérimée, ministère français de la Culture
  19. « Notice no IA00053684 », base Mérimée, ministère français de la Culture
  20. « Notice no IA00053677 », base Mérimée, ministère français de la Culture
  21. « Notice no IA00053673 », base Mérimée, ministère français de la Culture
  22. « Notice no IA00053675 », base Mérimée, ministère français de la Culture
  23. « Notice no IA00053695 », base Mérimée, ministère français de la Culture
  24. « Notice no IA00053669 », base Mérimée, ministère français de la Culture