Le Confessionnal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Confessionnal

Réalisation Robert Lepage
Scénario Robert Lepage
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau : Québec Québec, Drapeau du Canada Canada
Genre Drame (cinéma)
Sortie 1995
Durée 100 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Le Confessionnal est un film québécois de Robert Lepage produit en 1995.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Faisant ouvertement référence au film I confess d'Alfred Hitchcock, l’histoire alterne entre 1989 et 1952, soit l’année où Hitchcock a tourné son film à Québec.

Après avoir étudié trois ans en Chine, Pierre Lamontagne revient dans sa ville natale pour les funérailles de son père. Habitant l’ancien appartement familial, il tente de retrouver Marc, son frère adoptif et homosexuel. Par une série de retours en arrière, dans des effets filmiques adroits, s’établit une relation en miroir entre les deux époques. Au secret de la confession de 1952 se miroite le secret de la famille Lamontagne sur les origines de son frère. C’est finalement l’amant de Marc qui détient la clé de ce mystère.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

(Liste non exhaustive)

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

  • 1996 : Prix Génie Claude Jutra à Robert Lepage
  • 1996 : Prix Génie de la meilleure direction artistique à François Laplante
  • 1996 : Prix Génie de la meilleure réalisation à Robert Lepage
  • 1996 : Prix de la meilleure production à Denise Robert
  • 1995 : au Festival international du film de Vancouver, prix du meilleur scénario canadien à Robert Lepage
  • 1995 : au Sudbury Cinéfest prix du meilleur film canadien à Robert Lepage
  • 1995 : au Festival international du film francophone de Namur le prix Bayard d’or pour la meilleure contribution artistique à Robert Lepage
  • 1996 : au Festival international du film d’Istanbul, prix international (FIPRESCI) de la presse.

Nominations[modifier | modifier le code]

Anecdote[modifier | modifier le code]

Alfred Hitchock faisait de très courtes apparitions dans ses films. C'est le maire de Québec en 1995, Jean-Paul L'Allier, qui lui est substitué. Renée Hudon, qui a joué enfant dans le film de Hitchock et qui a fait carrière comme animatrice de radio à Québec, joue son propre rôle dans le film de Lepage.

Liens externes[modifier | modifier le code]