Le Complot contre l'Amérique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Complot contre l'Amérique[1] (titre original : The plot against America) est un roman américain de Philip Roth publié en 2004. Il a remporté le prix Sidewise cette même année.

Le Président Roosevelt

Le Complot contre l'Amérique est une uchronie se déroulant dans les années quarante aux États-Unis. Le narrateur, qui porte le nom de Philip Roth, décrit ses souvenirs d'enfant issu d'une famille juive du New Jersey. En 1941, le Président Franklin Delano Roosevelt n'a pas été réélu et c'est l'aviateur, sympathisant du régime nazi et membre du comité America First, Charles Lindbergh qui est devenu président des États-Unis au terme d'une campagne teintée d'antisémitisme et axée principalement sur le refus de voir l'Amérique prendre part au conflit qui ravage l'Europe. Une fois arrivé au pouvoir, Lindbergh s'empresse de conclure avec Hitler un pacte de non-agression.

Ce roman mêle faits historiques avérés et événements imaginaires : les discours violemment antisémites de Lindbergh lors de la campagne contre l'intervention de l'Amérique dans la guerre sont authentiques. Mais sa candidature à la présidence des États-Unis est de l'ordre de la fiction ainsi que les événements qui en découlent. Roth décrit une subtile montée de l'antisémitisme au sein de la société américaine et l'inquiétude croissante au sein de la communauté juive. Raconté du point de vue d'un enfant, à travers les événements qui touchent sa famille et son voisinage, le récit met en scène les diverses attitudes des personnages face à la montée potentielle d'un fascisme américain.

Note[modifier | modifier le code]

  1. Philip Roth : Le Complot contre l'Amérique ; éditeur : Gallimard; 8 novembre 2007 (ISBN 2070337901 et 9782070337903).