Le Choix des armes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Choix des armes

Réalisation Alain Corneau
Scénario Michel Grisolia
Alain Corneau
Acteurs principaux
Sociétés de production Sara Films
Parafrance
Antenne 2
R.M.C.
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Policier
Drame
Sortie 1981
Durée 135 min.

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Le Choix des armes est un film français, réalisé par Alain Corneau, sorti sur les écrans en 1981.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Un vieux caïd rangé des affaires voit sa vie bouleversée par l'intrusion d'un jeune truand, récemment évadé de prison.

Serge et Mickey s'évadent de prison avec la complicité du frère de Constantini. Leur cavale tourne mal : Serge est blessé. Les fuyards se réfugient chez Noël, un ancien truand qui vit maintenant retiré dans sa propriété près de Paris, en compagnie de sa femme Nicole et ancien complice de Serge.

Serge meurt. Noël accepte de cacher Mickey qui, sur un coup de tête, prend sa voiture pour aller à Paris. À son retour, il tombe sur le commissaire Bonnardot et son adjoint Sarlat, qui viennent de fouiller la maison de Noël. Il croit que Noël l'a trahi. Il menace les policiers, puis retourne à Paris. En banlieue, il tente d'apercevoir sa fille qu'il n'a pratiquement pas connue et qui vit en pension. Puis Mickey se réfugie chez Dany, un copain.

Mickey revient à la propriété et terrorise Noël, qui reçoit des amis. Noël contacte des anciens du milieu, Jean et Ricky, afin de l'aider. Par sécurité, il a envoyé Nicole dans un hôtel. Un soir, parce que sa jument est malade, celle-ci retourne à la propriété. Mickey l'y attend. Sarlat, dont les méthodes s'opposent à celles de Bonnardot, intervient. À la suite d'un échange de balles, Nicole est tuée par Sarlat.

Noël a découvert la cachette de Mickey, et se poste au pied de l'immeuble pour l'abattre. Mais Mickey tient dans ses bras sa fillette qu'il vient d'amener en promenade après l'avoir enlevée de sa maison de pension. Plus tard, en compagnie de Dany, Mickey va effectuer un casse à la banque du coin. Dany s'enfuit. Mickey, blessé, est recueilli par Noël, qui a suivi la scène. Il l'emmène dans une propriété isolée. Mickey et Noël s'expliquent. À peine Noël a-t-il quitté la maison que la police arrive. Pris de remords, Noël fait demi-tour. Une fusillade éclate. Mickey est tué ; Noël prend Sarlat en otage et l'abandonne sur une route de campagne, ayant renoncé à se venger non sans lui avoir infligé une sévère humiliation... Noël, à la fin, adoptera la fille de Mickey.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

Vidéographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Altaya, fascicule n°1 Collection polars français, page 6.
  2. (fr) DVDFr. Consulté le 17 août 2010.