Le Chevalier double

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le Chevalier double
Publication
Auteur Théophile Gautier
Langue Français
Parution Drapeau : France 1840
dans Le Musée des familles
Intrigue
Genre Nouvelle fantastique
Personnages Le maître chanteur
Le vieux comte Lodbrog
Le blonde Edwige, femme du comte
Le jeune Oluf
Brenda

Le Chevalier double est une nouvelle fantastique de Théophile Gautier, publiée pour la première fois en juillet 1840 dans Le Musée des familles[1].

Résumé[modifier | modifier le code]

En Scandinavie, un maître chanteur demande l'hospitalité au vieux comte Lodbrog. Son épouse, la blonde Edwige, à « tant regardé l'étranger avec sa harpe et son corbeau » que son fils, le jeune Oluf, est un enfant bien étrange ; il est soumis à un double caractère, il est tantôt sage, tantôt diabolique..

Éditions[modifier | modifier le code]

  • 1840 Le Chevalier double : Le Musée des familles, volume 7 (1839-1840), juillet 1840, pp. 289-293, sous la rubrique "Contes étrangers"
  • 1851 Le Chevalier double, tome III de Partie carrée (éditeur Souverain)
  • 1863 Le Chevalier double, Romans et Contes (éditeur Charpentier)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Pierre Laubriet, Le Chevalier double - Notice de Jean-Claude Brunon in Théophile Gautier Romans, contes et nouvelles, tome 1, bibliothèque de la Pléiade, Gallimard, 2002, pp. 1455-1462 (ISBN 2-07-011394-9)

Sur les autres projets Wikimedia :