Le Cheval d'orgueil (livre)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Le Cheval d'orgueil.
Le Cheval d’orgueil
Auteur Pierre-Jakez Hélias
Pays d'origine Drapeau de la France France
Éditeur éditions Plon
Collection Terre humaine
Date de parution 1975
Nombre de pages 624
ISBN 2-259-18396-4

Le Cheval d'orgueil est un livre largement autobiographique de Pierre-Jakez Hélias, paru en 1975, chez Plon dans la collection Terre humaine. Il a été rédigé en breton et traduit en français par l'auteur. Véritable succès d'édition international, il dépasse rapidement les 500 000 exemplaires. Il aurait, a-t-on affirmé, été traduit en 18 langues: en fait, Mannaig Thomas dans sa thèse P.-J. Hélias et le Le Cheval d'orgueil : Le regard d’un enfant, l’œil d’un peintre, révèle qu’il n’a connu que deux traductions : en anglais et en galicien (Brest, Emgleo Breiz, 2010, p. 17). Il fut l'objet d'une polémique avec Xavier Grall qui, dans Le Cheval couché, accusera Hélias de donner une image trop passéiste de la Bretagne.

Il décrit la vie d'une famille pauvre de paysans bigoudens (la sienne) du village de Pouldreuzic peu après la Première Guerre mondiale, mettant l'accent sur les codes très stricts qui rythmaient leur vie et notamment au niveau de la pratique religieuse qui constituait le ciment de la société paysanne, malgré le développement des écoles communales « rouges » (républicaines) et de la langue française qui amèneront des bouleversements irréversibles.

Il a été porté à l'écran en 1980, par le réalisateur Claude Chabrol.

Voir aussi[modifier | modifier le code]