Le Chariot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le numéro 7, le Chariot, du jeu de Jean Dodal (début XVIIIe siècle)

Le Chariot est la septième carte du tarot de Marseille.

Description et symbolisme[modifier | modifier le code]

C'est la carte des difficultés vaincues.

  • Les roues du chariot décrit par cette arcane ne sont visiblement pas dans le bon sens pour que le véhicule puisse avancer.
  • Les deux chevaux sont parfaitement opposés. L'un est rouge (symbole d'activité) mais a un air placide, tandis que l'autre, bien que bleu (passif) semble fournir un gros effort. À moins que son attitude n'exprime de la hargne.
  • Le chariot porte un écusson où figurent les lettres S et M, initiales des couples « Soufre et Mercure » et Spiritua et Materia.
  • Le personnage porte des épaulières de Janus ...

    ...et, malgré toutes les difficultés, ne semble pas éprouver de peine à gérer cet attelage improbable.

Le chariot est également lié à Arès, dieu de la guerre et à ses deux fils (les chevaux), Phobos (la Peur) et Déimos (la Terreur). C'est la carte de la violence, des instincts belliqueux et martiens de l'Homme.

Le Chariot : un guerrier qui triomphe sur son char, un conquérant qui voyage. Après avoir réalisé l'amour inconditionnel, s'être réalisé dans sa vie matérielle et spirituelle, l'homme a réussi son parcours, le voile est levé.

D'un point de vue terre à terre, cette carte peut représenter des voyages, un véhicule (automobile, motocyclette, vélo, etc.), un prince de l'élégance, l'amant parfait.

Le chariot, qui porte comme numéro le 7, est aussi identifiable à la Grande Ourse, qui se compose de 7 étoiles.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :