Le Chardon et le Tartan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Chardon (homonymie).

Le Chardon et le Tartan (titre original Outlander) est une série mêlant histoire, fantastique, et amour, écrite par Diana Gabaldon, romancière américaine. C'est également le premier tome de cette série, parfois appelée aussi Le Cercle de Pierre, qui comporte les volumes suivants (basé sur l'édition en langue anglaise) :

Libre Expression Les Presses de la Cité J'ai lu J'ai lu - Intégrale
Outlander (États-Unis)
Cross Stitch (Grande-Bretagne)
Le Chardon et le Tartan Le Chardon et le Tartan La Porte de pierre
Le Bûcher des sorcières
Le Chardon et le Tartan
Dragonfly in Amber Le Talisman Le Talisman Le Talisman
Les Flammes de la Rébellion
Le Talisman
Voyager Le Voyage Le Voyage Le Voyage Le Voyage
Drums of Autumn Les Tambours de l'Automne Les Tambours de l'Automne Les Tambours de l'Automne
The Fiery Cross La Croix de Feu, T.1
La Croix de Feu, T.2
La Croix de Feu
Le Temps des Rêves
La Croix de Feu
Le Temps des Rêves
La Voix des Songes
A breath of Snow and Ashes Un Tourbillon de Neige et de Cendres, T.1
Un Tourbillon de Neige et de Cendres, T.2
La Neige et La Cendre
Les Canons de La Liberté
La Neige et La Cendre
Les Grandes Désespérances
Les Canons de La Liberté
Le Clan de la Révolte
An Echo in the Bone L'écho des cœurs lointains, T.1: Le prix de l'Indépendance
L'écho des cœurs lointains, T.2: Les fils de la Liberté
L'écho des cœurs lointains, T.1: Le prix de l'Indépendance
L'écho des cœurs lointains, T.2: Les fils de la Liberté
Written In My Own Heart's Blood

Résumés[modifier | modifier le code]

La Porte de pierre[modifier | modifier le code]

1945 : Claire et Frank Randall sont en voyage à Inverness. Ils sont mariés depuis sept ans mais ne se sont pas beaucoup vus pendant la guerre, lui travaillant pour le gouvernement, elle exerçant son métier d'infirmière sur le terrain. Décidant donc de faire une deuxième lune de miel avant que Frank ne prenne possession de sa chaire d'histoire à Oxford, ils partent à la recherche d'informations sur un ancêtre de Frank, Jonathan Randall, qui aurait été officier anglais et espion, tout ceci vers les années 1740, sujet qui passionne Frank, mais pas vraiment Claire. Ils rencontrent des personnalités hautes en couleur, telles le révérend Wakefield, qui élève son fils adoptif Roger de cinq ans, sa gouvernante Mme Graham, diseuse de bonne aventure et sorcière à ses heures perdues. Celle-ci se réunit souvent avec d'autres "sorcières" du village à Craigh na Dun, un site mégalithique que Claire va visiter et ensuite montrer à Frank. Elle est y revient plus tard, et attirée par le bourdonnement d'un des rochers, elle pose la main dessus et est emportée.

Elle se retrouve en pleine forêt, en plein milieu d'un combat qui fait rage. Tombant entre les pattes d'un homme qui ressemble comme deux gouttes d'eau à Frank, mais qui porte des habits d'officier de l'armée anglaise du XVIIIe siècle et ne la reconnaît pas, la brutalise et tente de la violer, elle est finalement enlevée par un autre combattant, qui l'amène dans une cabane où le reste de sa troupe attend : ce sont des Highlanders, ceux-là même qui combattaient les Anglais, et décident d'emmener Claire avec eux, après qu'elle a réussi à convaincre leur chef, Dougal MacKenzie, de son intégrité : elle a en effet soigné un de leurs combattants, le jeune Jamie MacTavish, dans des conditions difficiles. Partageant sa monture avec son patient qu'elle soigne à une autre reprise pendant le trajet, et qui se montre très courtois avec elle (contrairement au reste des hommes), ils arrivent finalement au château de Leoch, fief du clan des MacKenzie. Claire prend petit à petit conscience qu'elle est pas tombée en plein dans un tournage, ni dans un village de reconstitution de la vie des Highlanders au XVIIIe siècle, ni même dans une partie vraiment arriérée de l'Ecosse, mais bien qu'elle a fait un saut dans le temps, arrivant en 1743 ; elle n'a plus donc qu'une idée en tête, retourner à Craigh na Dun pour essayer de revenir à son époque. Le château de Leoch est gouverné par Colum MacKenzie, un homme d'une remarquable intelligence, courtoisie et sournoiserie, qui refuse que Claire s'en aille, croyant assez mal à son histoire d'attaque par des bandits alors qu'elle se rendait chez des parents en France. Contrainte de rester comme "invitée" à Leoch pour une durée indéterminée, elle devient la guérisseuse du château du fait de ses compétences médicales, remplaçant l'ancien soignant et entretenant le jardin aux simples du château, et fait connaissance de sa population, parmi lesquels Mme FitzGibbon, la cuisinière et intendante, Geillis Duncan, l'étrange mais agréable femme du procureur du village. Découvrant la routine du château, elle s'entretient souvent avec le jeune Jamie MacTavish, sans doute la personne la plus sympathique avec elle, et qu'elle rejoint parfois aux écuries où il travaille, et où il lui raconte parfois son sombre passé.

En effet, Jamie MacTavish s'appelle en fait Jamie Fraser, et est le neveu des frères Colum et Dougal MacKenzie ; quelques années auparavant, il est allé en prison pour "obstruction", c'est-à-dire qu'il s'est rebellé contre les soldats anglais qui semaient la terreur chez les Highlanders, pillaient sa maison et tentaient de violer sa sœur, avec à leur tête rien de moins que le capitaine Jonathan (Jack) Randall. Celui-ci menaçait Jenny Fraser de tuer son jeune frère si elle ne se donnait pas à lui, et après que Jenny eut accepté de rentrer dans la maison avec le capitaine, Jamie fut emporté par les soldats jusqu'à Fort William, où il fut fouetté par le capitaine pour tentative d'évasion. Celui-ci, faisant montre d'un sadisme rare, finit la première flagellation et l'envoya à demi-mort dans sa cellule, dans l'attente d'une seconde flagellation quelques jours plus tard. Mais comme Jamie le racontera plus tard à Claire, le capitaine Randall lui proposa d'annuler la seconde flagellation si celui-ci se donnait à lui, ce que le jeune homme refusa, acceptant donc de subir la torture qui ne manquerait pas de le tuer, vu l'état dans lequel l'avait laissé la première (il en a retiré, avec les deux tortures, un dos couvert de cicatrices et de boursouflures qui fait son effet à son spectateur), la seconde devant être exécutée par un capitaine furieux du refus et lui ayant promis la mort. Il parvint cependant à s'enfuir, et se réfugia après un accident et une vie de hors-la-loi dans les bois d'Ecosse puis à l'abbaye de Sainte-Anne-de-Beaupré, en France. Il avait ensuite fait appel à quelques hommes du clan des MacKenzie pour venir le chercher à l'arrivée du bateau, et c'était sur la route qu'ils avaient rencontré et capturé Claire. Il vit depuis en hors-la-loi, se cachant plus ou moins des Anglais qui l'accusent de meurtre (en tentant de s'évader, un sergent-chef a été tué, ce dont on l'accuse quoiqu'il ne soit pas responsable). Partageant ses souvenirs d'enfance ou de vie à Leoch avec Claire, il se rapproche petit à petit d'elle. Lors d'une séance d'Assemblée, où le laird rend la justice auprès de son clan, Jamie se propose de subir la peine d'une jeune fille de seize ans qu'on s'apprêtait à flageller pour cause de légèreté avec des hommes, aux dires de son père : c'est donc lui qui prendra sa place et subira les coups du bourreau, acte généreux que tout le monde, Claire y compris, interprétera comme le désir d'un amoureux de protéger sa bien-aimée, surtout après que celle-ci le surprendra dans une alcôve, embrassant langoureusement la jeune fille en question, Laoghaire. Il lui assurera plus tard ne rien ressentir pour la jeune fille, qui elle est définitivement entichée de lui, et jalouse de Claire.

Un autre événement d'importance rompt le quotidien de Claire à Leoch, lorsque a lieu la Cérémonie du Serment, où tous les hommes du clan MacKenzie doivent venir affirmer leur allégeance au laird Collum. Pendant la cérémonie, Claire cherche à s'enfuir pour retourner au dolmen, mais elle est surprise dans les écuries par Jamie, qui cherche lui aussi à se faire tout petit, car il ne souhaite pas prêter serment devant Colum, il est un Fraser de par son père. Mais tous deux se font surprendre par des hommes de Dougal, qui les brutalisent et obligent Jamie à revêtir des habits de cérémonie pour prêter serment. Cependant, s'il prête serment, il devient un prétendant potentiel au rôle de laird de par ses liens de famille avec le laird, signant son arrêt de mort (il peut être sûr d'être assassiné pendant la nuit sur ordre de ses oncles, qui ne veulent pas donner de la concurrence au jeune Hamish, le fils de Colum et prétendant légitime) ; s'il ne le fait pas, les hommes du clan MacKenzie lui feront son affaire, la chose aboutissant au même résultat. Il s'en tire finalement par une pirouette spectaculaire, puisqu'il refuse de prêter serment mais se présente comme un allié des MacKenzie.

Quelque temps plus tard, Dougal décide d'entamer une tournée pour prélever les impôts sur les terres MacKenzie, et emmène avec lui quelques hommes, dont Jamie, mais également Claire, qu'il doit présenter, en tant que sujet de la Couronne anglaise (étant Anglaise, Sassenach, selon l'expression péjorative écossaise, mais affectueuse dans la bouche de Jamie, elle est obligée de se présenter à toute convocation de la justice anglaise ; étant donné que le Capitaine Randall veut la rencontrer pour éclaircir le mystère de son identité, la prenant pour une espionne française du fait de son nom de jeune fille, Beauchamp, qu'elle propose au lieu de Randall - inutile de faire savoir à des Highlanders qu'elle est liée, même de manière très originale, au capitaine Randall, haï de tous, et pire ennemi de Jamie). L'autre but de cette expédition est de récolter des fonds pour la cause jacobite, Dougal appuyant ses propos en public par le spectacle du dos de Jamie, preuve de la barbarie et illégitimité des Anglais selon lui, mais cette mise en scène n'est ni du goût de Jamie, ni de Claire. Après avoir été malmenée par l'officier, elle est sommée de se présenter quelque temps après à Fort William pour un interrogatoire plus serré, et où elle pourrait bien y laisser la vie, vu la haine (due à la suspicion et sa résistance) que lui voue petit à petit Randall. Pour éviter ce dénouement terrible, Dougal conçoit alors un plan inattendu et audacieux, auquel Claire s'opposera de toutes ses forces, en vain : par une manœuvre juridique, elle peut éviter cet interrogatoire si elle devient Ecossaise ; et le seul moyen pour elle est d'épouser un Ecossais, que Dougal choisit en la personne de Jamie Fraser. Le choix n'est pas anodin : d'un côté cela lui permettra d'éviter Randall, mais aussi de se fixer et de ne plus échapper aux MacKenzie qui ne sont pas sûrs de sa totale honnêteté (ils se demandent régulièrement si elle n'est pas une espionne, et sont étonnés par ses manières libres) ; d'un autre côté, le choix de James Fraser est dû au fait qu'en épousant une Anglaise, il est définitivement exclu des prétendants potentiels au titre de laird, mais permet également aux MacKenzie de faire éventuellement main basse sur Lallybroch, le domaine qu'il tient de sa mère, et dont ses oncles ne voudraient pour rien au monde se séparer, du fait de sa fertilité et de son emplacement géographique stratégique (il reviendrait aux Fraser si Jamie mourrait célibataire, mais à son épouse en cas de décès, ce qui donne plus de marge aux MacKenzie). Bref, le mariage est parfait pour les MacKenzie, mais beaucoup moins pour Claire qui tente tout ce qu'elle peut pour empêcher la chose de se faire, allant jusqu'à demander à Jamie s'il n'est pas gêné de se marier avec une veuve, donc une femme qui ne serait plus vierge ; mais le jeune Highlander, gêné, répond à sa grande surprise que cela ne le dérange pas, car lui-même est puceau, se réjouissant que quelqu'un ait au moins une idée de ce qu'il faut faire.

La cérémonie a lieu, et le marié a fait en sorte qu'elle soit la moins désagréable possible pour Claire, lui procurant une robe digne de ce nom et lui-même portant les couleurs de ses deux clans, Fraser et MacKenzie. Ils se marient donc avec anxiété dans une petite chapelle (celle où, deux cent ans plus tard, Claire s'est mariée avec Frank), et sont obligés de partager une nuit de noces assez gênante (notamment du fait de la vingtaine de témoins attendant en bas de leur escalier pour leur faire la moindre remarque graveleuse, et vérifier dans la mesure du possible que l'union a été consommée), mais qui finalement les rapproche et les lie comme amis et amants.

Quelques jours plus tard, leur entente est mise à l'épreuve par une aventure gênante et traumatisante, puisqu'ils se font surprendre en pleins ébats dans une clairière par deux déserteurs, et ne s'en sortent que grâce à Claire.

La troupe reprend la route ; ils doivent se rendre à un rendez-vous avec "Horrocks", un déserteur de l'armée anglaise qui peut aider Jamie à prouver son innocence, car il aurait vu le véritable meurtrier du sergent. Peu avant le rendez-vous, Jamie demande à Claire de l'attendre à un endroit sécurisé où elle se retrouve seule, lui promettant de la rouer de coups si elle bouge. Enfin seule, Claire décide de partir vers Craigh na Dun, qui se trouve non loin ; mais manquant de se noyer dans une rivière, elle est secourue par des soldats anglais qui, la reconnaissant, la ramène à Fort William auprès du Capitaine Randall. Celui-ci la menace et la violente, mais est finalement interrompu par un Jamie furieux, qui s'était infiltré dans le fort avec un pistolet vide pour la retrouver : en effet, un des Highlanders avait surpris Claire entre les pattes des Anglais et en avait déduit qu'ils l'amenaient à Fort William, orientant les recherches de son mari. Tous deux parviennent à s'enfuir, quoique mettant le fort en situation de branlebas, et rentrent à l'auberge. Mais là-bas, Jamie rappelle à Claire sa promesse : elle lui a désobéi, et il va donc la punir en rouant à coups de ceinture ses fesses, comme convenu. Claire tente de se soustraire et argumente comme un arracheur de dents, et un combat épique s'ensuit, avec un Highlander frappant comme un forcené et sa victime se débattant à grands cris et coups de griffes, laissant les deux adversaires fâchés et ensanglantés. Sur la route qui les ramènent à Leoch, ils se réconcilient cependant, surtout après qu'il lui a expliqué quels risques il avait pris en venant la chercher, notamment et non le moindre celui de retomber entre les pattes de Jack Randall, qui a une passion homosexuelle et mortelle pour lui.

Finalement, revenus au château, ils se disputent à nouveau pour clarifier leur relation (Jamie ayant réclamé à Colum en arrivant une part financière des fermages des MacKenzie auquel il a droit puisqu'il s'est marié, Claire en déduit qu'il l'a épousée pour de l'argent ; avant cela, elle surprend une Laoghaire ravie de revoir Jamie, mais beaucoup moins de la revoir elle, et pense qu'ils ont une liaison). Finalement, Jamie lui offre le choix ; il vient d'acheter une alliance (le but de la réclamation des fermages, qui ne valent qu'une somme ridicule) et propose à Claire de la refuser, afin de n'être plus mariés que sur le papier, ou bien de l'accepter, et de devenir sa femme à part entière, ce qu'il souhaite de son côté. C'est donc un peu un choix que Claire doit faire entre rester fidèle à Frank, ou bien accepter son amour pour Jamie, qu'il partage. Elle choisit d'accepter l'alliance, et le livre se ferme sur cette conscience qu'ils ont prise d'être irrémédiablement liés l'un à l'autre, première étape dans le choix que devra faire un jour Claire entre ses deux maris.

Le Bûcher des sorcières[modifier | modifier le code]

Claire et Jamie coulent des jours paisibles au château de Leoch. Mariés, amoureux, ils sont l'objet de tous les commentaires, tant amicaux, de la part de tous ceux qui se réjouissent de leur bonheur et n'ont qu'à coeur, plus ou moins finement, de les laisser profiter l'un de l'autre, qu'hostiles de la part des rivales que Claire a devancées, et enragent de la voir si belle, et ayant fait main basse sur un des célibataires du château, et non le moindre. Cependant, l'une d'elle va jusqu'à placer un charme maléfique sous l'oreiller de Claire, que les deux époux conjurent finalement. Claire reprend ses fonctions de guérisseuse du château et partage toujours son temps avec son amie, Geillis Duncan, sur qui plane la rumeur de sorcellerie. Lorsque la venue du duc de Sandrigham est annoncée, Jamie raconte à ses amis que l'homme, particulièrement friand de jeunes adolescents, lui avait couru après de manière assez comique lorsqu'il avait seize ans, le contraignant pour préserver sa vertu de fuir le château et retourner chez son père. Le duc est donc attendu avec impatience par les curieux, et le personnage ne déçoit pas Claire. Celui-ci a cependant son importance, car il pourrait aider Jamie à résoudre son affaire de meurtre en requérant sa grâce ; aussi James Fraser décide-t-il de l'accompagner à la chasse pendant plusieurs jours lors de son séjour à Leoch. Pendant un repas, le procureur Duncan, le mari de Geillis, meurt dans d'atroces convulsions, étant déjà depuis quelque temps sujet à d'épuisants maux de ventre. Sa femme est de plus en plus pointée du doigt comme sorcière et meurtrière, mais cela n'empêche pas Claire de la côtoyer, bien que celle-ci lui ait fait une démonstration de ses pratiques, en tentant par la magie de lui soutirer des informations sur son identité et son passé. Jamie part donc, et Claire reste à la merci de ses ennemis. Elle surprend un soir une conversation houleuse entre Dougal et Colum, où elle apprend que le premier a engrossé une femme du château, que Colum qualifie de sorcière. A ce moment-là apparaît Laoghaire, qui surprend la dispute, et croyant qu'elle est l'objet de la haine du laird, s'enfuit ; Claire conclut donc qu'elle est enceinte de Dougal. Plus tard, elle surprend avec Colum une chute à cheval d'Hamish, son fils et prétendant au titre de laird ; discutant avec lui, elle lui laisse entendre innocemment qu'elle sait qu'il n'est pas son fils, mais ne s'inquiète pas outre mesure de ses propos : en effet, Colum souffre depuis longtemps du syndrome de Toulouse-Lautrec (qui n'a pas encore été diagnostiqué en 1743) qui le rend progressivement infirme, et stérile de naissance.

Un jour, Laoghaire vient la voir de la part de Geillis pour qu'elle aille lui rendre visite. Arrivée chez son amie, Claire réalise que l'adolescente lui a tendu un piège : Geillis ne l'a pas du tout appelée, et c'est à ce moment-là qu'une foule enragée vient chercher la veuve du procureur accusée de sorcellerie, Claire étant accusée elle aussi car trouvée sur les lieux.

Jetées en prison dans l'attente d'un procès, Geillis avoue à Claire que c'est elle qui a été engrossée par Dougal MacKenzie, et se rendant compte de sa grossesse, elle a assassiné à petit feu son mari à l'arsenic. Elle lui confesse également ses convictions fanatiques jacobites, ayant détourné des sommes astronomiques pour les envoyer en France et soutenir le retour de Bonnie Prince Charlie. Claire réalise ensuite que Colum lui a aussi tendu un piège, voulant la faire taire après qu'elle lui eut confessé qu'elle savait qu'Hamish n'était pas son fils. Le procès commence. Les accusations sont nombreuses, farfelues, de nombreux faux témoins venant surtout plaider contre Geillis, mais aussi contre Claire. Cependant, elle est momentanément secourue par Ned Gowan, le secrétaire du laird qu'elle connaît bien, et qui vient démanteler toutes les accusations puis assure à Claire un confort relatif pendant le procès. Le jour de la sentence, on fait passer à Claire et Geillis des épreuves qui devraient montrer si elles sont, ou non, des sorcières : la première consiste en étant jetée ligotée dans le lac, les juges considérant que si la personne remonte à la surface (donc ne se noie pas), c'est grâce à sa qualité de sorcière. Claire refusant de se soumettre à cette épreuve truquée, elle est fouettée par le bourreau John MacRae qu'elle connaît bien, qui essaie de lui éviter le plus possible la douleur du fouet. À ce moment-là, Jamie vient la délivrer, et menace le tribunal, prouvant de manière théâtrale qu'elle n'est pas une sorcière. Cependant, Geillis masque son argumentation : elle se met à se prétendre possédée, avouant ses crimes et d'autres, innocentant Claire qu'elle prétend avoir ensorcelée, tout ceci afin de la sauver, se sachant elle-même condamnée. Comme elle tournoie sur elle-même d'un air dément, bras levés vers le ciel, sous les yeux ébahis de la foule avide de sang, Claire surprend un signe incroyable : Geillis porte au bras la marque du vaccin du BCG, celui-ci n'ayant été diffusé qu'à partir des années 1920, soit deux cents ans après l'époque où elle est censée appartenir.

Jamie s'enfuit avec Claire, et le soir même lui demande si elle est vraiment une sorcière. Claire s'écrit alors comme une démente, lui expliquant qu'elle est sûrement une sorcière pour lui, car elle n'est pas censée être née, elle peut côtoyer certains malades sans attraper leur mal, qu'elle sait des informations sur le capitaine Randall, notamment sa date de mort, etc. Elle finit cependant par lui avouer son histoire incroyable, lui montrant qu'il ne peut pas la croire. Lui, prétendant le contraire, l'emmène cependant à Craigh na Dun pour vaincre ses dernières réticences, et lui demande de lui montrer ce qu'elle avance. Comme elle entre en contact avec la pierre qui l'a fait changer d'époque, Jamie effrayé la tire cependant à lui, puis finalement lui demande de repartir chez elle, prétextant que son époque à lui est trop dangereuse et qu'il est normal qu'elle retourne chez elle, où l'attend son mari. Il propose cependant de l'attendre pendant quelques heures dans une chaumière non loin, pour qu'elle ait encore le choix entre lui et son mari du XXe siècle. Claire réfléchit longtemps, examinant ses deux époques, puis finalement court rejoindre Jamie, tous deux se retrouvant avec effusion. L'avenir s'ouvrant devant eux, il décide de l'amener à Lallybroch, son domaine dont il veut reprendre possession.

Forts de leur bonheur d'être définitivement ensemble, ils arrivent à Lallybroch ; là, Claire fait la connaissance de Jenny, la sœur de Jamie, qu'il croit enceinte de Randall suite à son viol et en concubinage avec un dragon anglais (selon les dires de son oncle Dougal). Arrivant là-bas, après maintes disputes, ils se réconcilient finalement et sa sœur lui explique que Randall ne l'a pas violée, que son fils Jamie de deux ans est le fils de son mari Ian Murray, et qu'elle est au terme de sa deuxième grossesse. Ian, un Highlander ayant perdu sa jambe à la guerre, est l'ami d'enfance de Jamie ; les deux couples commencent donc une vie paisible ensemble, ponctuée par de nombreux événements de la vie quotidienne, dont l’accouchement de Jenny d’une petite Margaret. Mais Jamie et Claire ne peuvent s'attarder, car il est toujours recherché pour meurtre. Un jour où le nouveau maître de Lallybroch reçoit ses métayers, Jamie propose à l'un d'eux, Ronald MacNab, de prendre son fils Rabbie à son service, car sa grand-mère sait que son père le bat. Se doutant qu’elle a été prévenir le laird du traitement qu’il fait subir à son fils, MacNab refuse, et plus tard dénonce Jamie aux dragons anglais, qui lui tendent une embuscade. Ian qui l’accompagnait réussit cependant à revenir prévenir Jenny et Claire, qui partent à la recherche de Jamie, comprenant rapidement qu’il a réussi à s’enfuir. Mais Jenny doit revenir nourrir sa fille, et laisse Claire en compagnie de Murtagh. Ils parcourent les routes en chantant et disant la bonne aventure, se renseignant au passage sur l’apparition éventuelle de Jamie quelque part. Ils rencontrent un jour Dougal MacKenzie et ses hommes, dont Rupert, qui leur apprennent que Jamie a été capturé et enfermé à Fort Wentworth, où il doit être pendu. Étant donné que tout semble perdu pour lui, Dougal tente de séduire Claire, car son mariage lui permettrait de récupérer légalement Lallybroch ; il lui apprend ensuite que Geillis a été brûlée, et que l’enfant qu’elle portait a été confié à une famille. Il confesse également qu’il est bien le père d’Hamish MacKenzie, mais également que cet adultère a été commandité par Colum lui-même.

Claire passe ensuite un marché avec Dougal, qui refuse de s’engager dans une attaque suicidaire contre la prison de Wentworth : elle propose à ses hommes d’aller délivrer Jamie, et viennent ceux qui veulent. Heureusement, Rupert accepte contre toute attente de se joindre à elle, embarquant une bonne quantité d’hommes avec lui. Claire décide de s’introduire légalement dans la prison, se faisant passer pour une amie de la famille de James Fraser auprès du directeur de la prison, apprenant au passage qu’il n’a pas encore été pendu, mais que la chose est imminente. Elle parvient ensuite, illégalement cette fois-ci, à se frayer un chemin jusqu’à la cellule où est enfermé Jamie, qui y a fait une rencontre des plus désagréables : Jack Randall, son grand ennemi, a été muté dans cette prison, et l’a déjà torturé à la main. Prenant Claire en flagrant délit de tentative d’évasion de son mari, il la menace déjà, mais Jamie lui prête un serment qui pèsera lourd sur sa conscience et celle de Claire : sachant que Randall n’a cure de sa femme, Jamie lui propose de la délivrer en échange qu’il fasse tout ce qu’il veut de lui jusqu’à la pendaison. Randall jette donc Claire dans la neige, en dehors de la forteresse où attend une meute de loups affamés prêts à la dévorer. Elle parvient au cours d’une longue lutte à tuer l’un d’eux, mais est finalement secourue par Sir Marcus MacRannoch, un noble écossais qui accepte avec plus ou moins de bonne volonté de l’aider, mais lui déclare que son mari est perdu. Avec l’aide de Rupert, elle introduit cependant un troupeau de bovins dans la forteresse, semant la pagaille et permettant d’enlever un Jamie très mal en point. MacRannoch accepte de soigner un peu celui-ci, puis lui, Claire et Murtagh partent du pays et s’enfuient vers l’abbaye de Sainte-Anne-de-Beaupré en France, dirigée par l’oncle de Jamie, Alexander Fraser.

Là-bas, Jamie se rétablit petit à petit physiquement, mais son mental est brisé, car Randall l’a torturé, plus encore mentalement que physiologiquement. Il demande à Claire de retourner à Craigh na Dun, de l’abandonner à son sort, car les sévices subis ont altéré l’image qu’il avait d’elle, grâce à la cruauté de son bourreau et violeur. Claire, pendant la convalescence hasardeuse de son mari, rencontre plusieurs moines, dont un moine de passage, Frère Anselme, qui peu à peu la remet sur le chemin de la foi, ou tout du moins du questionnement. Parvenant à sauver Jamie de manière musclée, elle se confesse ensuite à Frère Anselme et lui raconte toute son histoire, la vraie, lui demandant si d’avoir abandonné Frank pour Jamie est un crime devant Dieu, et si sa connaissance de l’histoire peut être utilisée pour tenter d'en changer le cours, à savoir empêcher les Stuart de tenter de reprendre le trône d’Angleterre et d’Ecosse, tentative qui mènera au massacre de Culloden et à l’anéantissement final des rêves jacobites. Frère Anselme, émerveillé par son histoire, conclut après réflexion que son mariage et amour avec James Fraser n’est pas criminel, et que changer le cours de l’Histoire n’est pas quelque chose de mal, si c’est pour faire le bien. Jamie et Claire connaissent donc leur nouvelle mission : rencontrer Charles-Edouard Stuart, le Prétendant actuellement à Paris, et tenter de le dissuader. Le livre se clôt sur cette prise de conscience, ainsi que l’aveu de Claire à Jamie qu’elle est enceinte.

Personnages principaux[modifier | modifier le code]

  • Claire Élizabeth Beauchamp, infirmière militaire anglaise puis chirurgien à Boston. Héroïne, mariée à Frank Randall puis à James Fraser
  • James (Jamie) Alexander Malcolm MacKenzie Fraser, écossais
  • Frank Randall, historien, époux de Claire Beauchamp, père adoptif de Brianna
  • Jonathan (Jack) Randall, officier dans les troupes d'occupation anglaise en Écosse, ancêtre de Frank Randall
  • Colum MacKenzie, Laird du MacKenzie de Leoch, oncle de Jamie Fraser
  • Dougal MacKenzie, chef de guerre des MacKenzie de Leoch, frère de Colum
  • Murtagh MacKenzie, parrain de Jamie Fraser et son homme de confiance
  • Charles Édouard Stuart (Bonnie Prince Charlie), prétendant au trône d'Écosse contre George II
  • Laoghaire MacKenzie, jeune fille au château de Leoch
  • Geillis Duncan, épouse du procureur du village de Cranesmuir, puis d'un colon à la Jamaïque, amie de Claire
  • Janet (Jenny) Fraser, épouse de Ian Murray (père), sœur de Jamie Fraser
  • Ian Murray, époux de Jenny Fraser
  • Brianna Fraser, fille de Claire Beauchamp et de James Fraser,
  • Roger Wakefield/MacKenzie, historien britannique, descendant de Geillis Duncan et Douglas MacKenzie, époux de Brianna Fraser
  • Claude (renommé Fergus par Jamie), pickpocket parisien
  • Lord John William Grey, noble et officier anglais, gouverneur de la Jamaïque
  • Yi Tien Cho, dit M. Willoughby, précédemment de l'Empire Céleste
  • Duncan Innès, pêcheur écossais, ami de Jamie Fraser
  • Stephen Bonnet, trafiquant et pirate irlandais
  • Jocasta MacKenzie, épouse Cameron, tante de Jamie Fraser (sœur d'Ellen, mère de Jamie, de Colum et de Dougal)
  • Marsali Mackenzie, épouse Fergus, fille de Laoghaire MacKenzie
  • Ian Murray le Jeune (Petit Ian), fils de Ian Murray et Jenny Fraser
  • Rollo, chien-loup de Petit Ian
  • Tom Christie, ancien jacobite, et ses enfants Allan et Malva
  • William Ranson, 9° comte d'Ellesmere, fils adoptif de Lord John Grey
  • Denzell (Dennie) Hunter, médecin, et sa sœur Rachel, quakers américains