Le Chant du styrène

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Chant du styrène est un film français réalisé par Alain Resnais, sorti en 1958.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Du bol en plastique au pétrole, toute la chaîne industrielle conduisant à la fabrication des objets en plastique.

Commentaire[modifier | modifier le code]

Des images d'objets en plastique défilent et s'arrêtent sur un bol. La trame du film remonte ensuite de ce bol au moule qui lui a donné naissance puis au matériau (le polystyrène), de sa coloration, et pour finir sur le charbon et le pétrole, matières premières du plastique en passant par le styrène. Ce film documentaire a été commandité par le groupe Pechiney. Le commentaire dit en voix off a été écrit par Raymond Queneau en alexandrins, tandis que la musique a été composée par Pierre Barbaud, créateur de la musique algorithmique. La voix off n'est autre que celle de Pierre Dux. Le court métrage débute par une citation ironique du poème de Victor Hugo "Ce siècle est grand et fort. Un noble instinct le mène" tiré du recueil Les Voix intérieures.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]