Le Carnaval des vérités

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Carnaval des vérités

Réalisation Marcel L'Herbier
Scénario Marcel L'Herbier
Acteurs principaux
Sociétés de production Gaumont-Série Pax
Pays d’origine Drapeau de la France France
Sortie 1920
Durée 89 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Le Carnaval des vérités est un film muet français, réalisé par Marcel L'Herbier, sorti en 1920.

Synopsis[modifier | modifier le code]

La comtesse Della Gentia et son ami Paul tentent de piéger et faire chanter leur riche voisin Juan, qui est amoureux de leur jeune et naïve amie Clarisse. Leur machination échoue. La comtesse se tue au cours d’un bal, et Paul recouvre son visage d’un masque.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Production et tournage[modifier | modifier le code]

Après avoir achevé un film pour Léon Gaumont, Marcel L'Herbier est engagé pour travailler sur une série de films, série connue sous le nom de « Gaumont Série Pax ». Ce contrat représente pour le cinéaste une occasion de bénéficier du réseau international de la Compagnie Gaumont et de pouvoir travailler dans les meilleures conditions techniques existantes. Le premier projet qu'il écrit et réalise pour la firme est Le Carnaval des vérités.
Le tournage a lieu en novembre 1919 ; il se déroule en partie sur la côte Basque près de Biarritz et dans les studios de La Villette à Paris.
L'actrice de théâtre Suzanne Desprès est choisie pour interpréter le rôle principal. Elle est entourée notamment du comédien confirmé Paul Capellani, ainsi que d'interprètes habituels des films muets de Marcel L'Herbier : Jaque Catelain, Marcelle Pradot (la future épouse de L'Herbier), Philippe Hériat. Claude Autant-Lara, alors âgé de 18 ans, signe les décors, c'est sa première participation à un film.

Source[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]