Le Buisson-de-Cadouin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Le Buisson et Cadouin (homonymie).
Le Buisson-de-Cadouin
La gare ferroviaire du Buisson.
La gare ferroviaire du Buisson.
Blason de Le Buisson-de-Cadouin
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Aquitaine
Département Dordogne
Arrondissement Bergerac
Canton Le Buisson-de-Cadouin (chef-lieu)
Intercommunalité Communauté de communes des Bastides Dordogne-Périgord
Maire
Mandat
Jean-Marc Gouin
2014-2020
Code postal 24480
Code commune 24068
Démographie
Population
municipale
2 094 hab. (2011)
Densité 42 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 50′ 46″ N 0° 54′ 37″ E / 44.8461111111, 0.91027777777844° 50′ 46″ Nord 0° 54′ 37″ Est / 44.8461111111, 0.910277777778  
Altitude Min. 43 m – Max. 248 m
Superficie 50,37 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Dordogne

Voir sur la carte administrative de Dordogne
City locator 14.svg
Le Buisson-de-Cadouin

Géolocalisation sur la carte : Dordogne

Voir sur la carte topographique de Dordogne
City locator 14.svg
Le Buisson-de-Cadouin

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Le Buisson-de-Cadouin

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Le Buisson-de-Cadouin
Liens
Site web lebuissondecadouin.fr

Le Buisson-de-Cadouin est une commune française située dans le département de la Dordogne, en région Aquitaine. C'est le chef-lieu du canton du Buisson-de-Cadouin.

Géographie[modifier | modifier le code]

La Dordogne au pont de Vic, entre Le Buisson-de-Cadouin (à gauche) et Saint-Chamassy.

La commune du Buisson-de-Cadouin est bordée par la Dordogne.

Accès SNCF par la gare du Buisson et par la route départementale 710 (ancienne route nationale 710).

Le Buisson-de-Cadouin est un nœud ferroviaire, au croisement entre la ligne de Niversac à Agen et la ligne de Libourne au Buisson.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes du Buisson-de-Cadouin
Trémolat,
Calès
Alles-sur-Dordogne Saint-Chamassy,
Coux-et-Bigaroque
Molières du Buisson-de-Cadouin Siorac-en-Périgord,
Urval
Saint-Avit-Sénieur Montferrand-du-Périgord Bouillac

Toponymie[modifier | modifier le code]

En occitan, la commune porte le nom de Lo Boisson de Cadonh[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1893, la commune de Cabans prend le nom de Le Buisson.

En 1960, les communes de Cussac et Le Buisson fusionnent sous le nom de Le Buisson-Cussac.

En 1974, les quatre communes de Cadouin, Le Buisson-Cussac, Paleyrac et Urval s'associent sous le nouveau nom de Le Buisson-de-Cadouin.

Urval est rétablie en 1989.

Cadouin et Paleyrac conservent le statut de communes associées et, à ce titre, élisent chacune un maire délégué qui siège obligatoirement au conseil municipal du Buisson-de-Cadouin.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Buisson-de-Cadouin (Le) Blason Écartelé, au 1, d'azur à un aviron d'or posé en barre la pelle vers la pointe, soutenu par une rivière d'argent, au 2, d'argent au cognassier terrassé de sinople fruité d'or, accosté de deux fleurs de lys de même,au 3, d'azur à la croix d'argent cantonnée de quatre pals d'or, à la bordure cousue de gueules chargée de dix besants d'or, au 4, d'azur à un ours passant d'or sur une terrasse de gueules surmonté d'un croissant d'argent.
Détails Blason modèle fr Armes parlantes.svg Armes parlantes.
Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

La mairie.
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
 ? 2002 Bernard Lucas[Note 1] DVD Conseiller général
2002 mars 2008 Françoise Wolters DVG Conseiller général
mars 2008 mars 2014 Merico Chies PS Retraité de La Poste
mars 2014[2] en cours Jean-Marc Gouin SE Chef d'entreprise
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

Avant la fusion des communes de 1974[modifier | modifier le code]

La commune de Cabans change de nom et devient « Le Buisson » en 1893. Elle devient « Le-Buisson-Cussac » lors de la fusion entre Le Buisson et Cussac en 1960.

Évolution démographique de Cabans, puis Le Buisson, puis Le-Buisson-Cussac
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846
952 897 955 901 1 154 1 143 1 126 1 157
1851 1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886
1 249 1 265 1 314 1 203 1 162 1 137 1 209 1 258
1891 1896 1901 1906 1911 1921 1926 1931
1 256 1 219 1 312 1 275 1 296 1 374 1 446 1 406
1936 1946 1954 1962 1968 - - -
1 381 1 428 1 361 1 476 1 529 - - -
(Source : Ldh/EHESS/Cassini[3].)


Après la fusion des communes[modifier | modifier le code]

Le 1er janvier 1974, Le Buisson-Cussac devient « Le Buisson-de-Cadouin » lorsqu'elle s'associe à trois autres communes : Cadouin, Paleyrac et Urval, cette dernière reprenant son autonomie en 1989.

À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans. Pour Le Buisson-de-Cadouin, cela correspond à 2006, 2011, 2016[4], etc. Depuis 2006, les autres dates correspondent à des estimations légales.

Évolution démographique du Buisson-de-Cadouin
1975 1982 1990 1999 2006 2011 - - -
2 187 2 061 2 003 2 075 2 114 2 094 - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; à partir de 2006 : population municipale légale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini : 1975[3] et Insee : 1982-1999[5], 2006[6], 2011[7].)


Statistiques[modifier | modifier le code]

  • Taux d'activité : 79,6 %
  • Taux de chômage : 16,32 %

Secteurs d'activité[modifier | modifier le code]

  • Agriculteurs : 4 %
  • Artisans-commerçants : 12 %
  • Cadres : 8 %
  • Professions intermédiaires : 14 %
  • Employés : 36 %
  • Ouvriers : 25 %

Famille[modifier | modifier le code]

  • Étudiants : 4,05 %
  • Familles monoparentales : 10,39 %

Culture et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Pèlerinage de Compostelle[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Décédé en fonctions.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Le nom occitan des communes du Périgord sur le site du Conseil général de la Dordogne, consulté le 12 février 2014.
  2. Anne-Marie-Sopkowitz, Un nouveau président à l'intercommunalité, Sud Ouest édition Dordogne du 13 mai 2014, p. 20h.
  3. a et b « Notice communale du Buisson-de-Cadouin », sur Ldh/EHESS/Cassini (consulté le 19 janvier 2013).
  4. « Calendrier de recensement », sur Insee (consulté le 19 janvier 2013)
  5. « Évolution et structure de la population », sur Insee (consulté le 19 janvier 2013)
  6. « Populations légales 2006 des communes du département », sur Insee (consulté le 19 janvier 2013)
  7. « Populations légales 2011 des communes du département », sur Insee (consulté le 12 février 2014)
  8. « Ancienne abbaye de Cadouin », base Mérimée, ministère français de la Culture, consultée le 5 août 2012.
  9. « Halle de Cadouin », base Mérimée, ministère français de la Culture, consultée le 5 août 2012.
  10. « Église Saint-Barthélémy de Salles », base Mérimée, ministère français de la Culture, consultée le 5 août 2012.
  11. « Église de Cabans », base Mérimée, ministère français de la Culture, consultée le 5 août 2012.
  12. « Manoir de la Bourgonie », base Mérimée, ministère français de la Culture, consultée le 5 août 2012.
  13. « Grotte ornée souterraine de Cussac », base Mérimée, ministère français de la Culture, consultée le 5 août 2012.
  14. André Boissière sur memoiredeshommes - base des fusillés du Mont Valérien