Le Bleu du ciel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Bleu du ciel est un récit de Georges Bataille écrit en 1935 et paru vingt-deux ans plus tard, en 1957, aux éditions Jean-Jacques Pauvert. Bataille y raconte quelques mois dans la vie d'excès d'Henri Troppmann à Londres, Paris, Barcelone et Trèves en compagnie de ses amies Dirty, Lazare et Xénie, et fait sentir et le désœuvrement et le dégoût devant un monde qui s'apprête à se lancer dans l'abîme.

Jean-Luc Godard en lit un passage dans son film Éloge de l'amour (2001).

Étude[modifier | modifier le code]

Francis Marmande, L'indifférence des ruines. Variations sur l'écriture du “Bleu du ciel”, Marseille, éd. Parenthèses, 1985.

Anecdote[modifier | modifier le code]

Dans le clip de Résident de la République, on peut y voir l’interprète, Alain Bashung lire Le Bleu du Ciel, en référence à l'album Bleu pétrole.