Le Bateau fabuleux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le Bateau fabuleux
Auteur Philip José Farmer
Genre Roman
Science-fiction
Version originale
Titre original The Fabulous Riverboat
Éditeur original G. P. Putnam's Sons
Langue originale Anglais américain
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Date de parution originale 1971
Version française
Traducteur Jacques Guiod
Lieu de parution Paris
Éditeur OPTA
Collection Galaxie
Date de parution 1972
Type de média Livre papier
Couverture Philippe Caza
ISBN 2-221-00134-6
Série Le Fleuve de l'éternité
Chronologie
Précédent Le Monde du fleuve Le Noir Dessein Suivant

Le Bateau fabuleux (titre original : The Fabulous Riverboat) est le deuxième tome du cycle du Fleuve de l'éternité écrit par Philip José Farmer, après Le Monde du fleuve, et publié en 1971 aux États-Unis.

Résumé[modifier | modifier le code]

Ce deuxième roman du cycle se déroule dans un seul et unique vestibule du fleuve. Son déroulement suit la construction d'un navire de fer et d'acier provenant d'une météorite dirigée volontairement sur la planète par un éthique « renégat ». Celui-ci ne souhaitant pas voir le noir dessein de ses contemporains arriver à terme. Sam Clemens, malin et réfléchi, dirige la construction du navire, en co-consul de Jean sans Terre sur l'État de Parolando, l'ancien roi anglais étant d'une fourberie des plus maladives. En 20 ans Parolando devient une cité pré-industrielle, puis électronique en utilisant les pierres à Grâal comme source d'énergie électrique.

La construction du bateau est constamment remise en question par les nombreuses guerres et stratégies d'alliances qui règnent dans le vestibule.

Ce second roman expose, en plus d'une guerre de territoire accélérée sur une parcelle bien définie (l'ensemble du vestibule), l'apparition de la nouvelle religion sur le monde fleuve « La Seconde Chance » (dont Hermann Göring devient l'un des missionnaires), mais également le pouvoir par les éthiques d'infléchir sur le destin des ressuscités dans la quête de l'origine du fleuve. L'on apprend que douze ressuscités ont été choisis pour mener à bien l'action renégate et mettre fin à la torture éternelle de résurrection, parmi eux Sam Clemens, mais aussi Ulysse, Cyrano de Bergerac, Burton l'explorateur du XIXe siècle et personnage principal du premier volet (que Sam apercevrait à son arrivée dans le vestibule de Parolando mais plus ensuite) ou encore un astronaute afro-américain de la fin du XXe siècle, dénommé Firebass.

Éditions françaises[modifier | modifier le code]

Le Bateau fabuleux a connu deux traductions et différentes formes d’éditions.

Liens internes[modifier | modifier le code]