Le Bémont

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le Bémont
Blason de Le Bémont
Héraldique
Vue du village du Bémont.
Vue du village du Bémont.
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Jura
District Franches-Montagnes
communes limitrophes
(voir carte)
Saignelégier, Les Enfers, Montfaucon, Tramelan
Maire Roland Noirat
Code postal 2360
N° OFS 6741
Démographie
Population 319 hab. (31 décembre 2013)
Densité 27 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 15′ 55″ N 7° 00′ 50″ E / 47.265283, 7.01390747° 15′ 55″ Nord 7° 00′ 50″ Est / 47.265283, 7.013907  
Altitude 988 m
Superficie 1 167 ha = 11,67 km2
Divers
Langue Français
Localisation

Géolocalisation sur la carte : canton du Jura

Voir sur la carte administrative du Canton du Jura
City locator 14.svg
Le Bémont

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte administrative de Suisse
City locator 14.svg
Le Bémont

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte topographique de Suisse
City locator 14.svg
Le Bémont
Sources
Référence population suisse[1]
Référence superficie suisse[2]

Le Bémont (ancien nom allemand : Hübschenberg) est une commune suisse du canton du Jura, située dans le district des Franches-Montagnes.

Le Bémont.














Géographie[modifier | modifier le code]

La commune du Bémont', située à 28 km à vol d’oiseau au nord-est de La Chaux-de-Fonds et à 29 km de Delémont, fait partie de la paroisse de Saignelégier, la localité voisine. Outre le village du Bémont, elle compte plusieurs hameaux (La Bosse, Les Communances, Les Cufattes, Sous-le-Bémont, Les Rouges-Terres).

Histoire[modifier | modifier le code]

Le village est mentionné pour la première fois en 1330 (Le Belmont).

Évolution démographique
1818 1850 1870 1900 1950 2000 2006
582 612 718 637 361 346 342


Curiosités et tourisme[modifier | modifier le code]

Depuis la route conduisant du Bémont aux Rouges-Terres, on accède à la réserve naturelle de l'Étang des Royes, créée en 1969. L'ancienne scierie des Royes était située sur territoire de la commune du Bémont, alors que l’étang fait partie de la commune de Saignelégier.

Érigée en 1719 et reconstruite en 1897, la chapelle de La Bosse est dédiée à Jeanne Froidevaux (1596-1625), sœur Marie-Hyacinthe.

Manifestations[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Le Bémont est une commune essentiellement agricole.

Transports[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Population résidante permanente et non permanente selon les niveaux géographiques institutionnels, le sexe, l'état civil et le lieu de naissance », sur Office fédéral de la Statistique.
  2. « Statistique de la superficie 2004/09 : Données communales », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le 23 septembre 2010)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :