Ležáky

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ležáky, qui faisait partie de la municipalité de Miřetice, est un village tchécoslovaque détruit par les Nazis en juin 1942 en représailles à l'assassinat de Reinhard Heydrich, l'Opération Anthropoid. Il n'a pas été reconstruit.

Après la mort de Reinhard Heydrich, chef de facto du Protectorat de Bohême-Moravie, assassiné le 4 juin 1942, la vengeance des Allemands commença avec l'établissement de la loi martiale. Puis, le 10 juin, ils détruisirent le village de Lidice, tuant tous ses habitants hommes. Les Nazis firent ce choix, car le village était suspecté d'accueillir des Partisans et fut faussement accusés d'avoir aidé l'Opération Anthropoid.

Quand les membres de la Gestapo trouvèrent à Ležáky une radio liée à l'opération, 500 membres des SS encerclèrent le village, qu'ils détruisirent le 24 juin, en tuant les 34 adultes. 11 enfants furent envoyés au camp d'extermination de Chełmno et deux sœurs, Jarmila and Marie Šťulíks, confiées à des familles allemandes[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Ležáky Memorial : http://www.lezaky-memorial.cz/history4243_en.aspx

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (cs) Jarmila Doležalová (un des deux enfants ayant survécu à la guerre), František Vašek: Křižovatky času – Ležáky v datech, 2007. Histoire du village de la première mention à nos jours.
  • (en) Robert Gerwarth, Hitler's Hangman: The Life of Heydrich, New Haven, CT, Yale University Press,‎ 2011 (ISBN 978-0-300-11575-8)
  • Kaplan, Jan and Nosarzewska, Krystyna (1997). Prague: The Turbulent Century, Koenemann Verlagsgesellschaft mbH, Koeln. ISBN 3-89508-528-6
  • Vojtěch Kyncl: Ležáky - Obyčejná vesnice, SILVER A a pardubické gestapo v zrcadle heydrichiády, 2009, (cz PDF), ISBN 978-80-7415-009-8

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Source de la traduction[modifier | modifier le code]