León Febres-Cordero

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cordero.
León Febres-Cordero
Image illustrative de l'article León Febres-Cordero
Fonctions
Président de la République de l'Équateur
10 août 198410 août 1988
Prédécesseur Osvaldo Hurtado
Successeur Rodrigo Borja Cevallos
Biographie
Nom de naissance León Esteban Febres-Cordero Ribadeneyra
Date de naissance 9 mars 1931
Lieu de naissance Guayaquil (Équateur)
Nationalité équatorienne
Parti politique Parti social-chrétien

León Esteban Febres-Cordero Ribadeneyra (9 mars 1931 à Guayaquil en Équateur - 15 décembre 2008 à Guayaquil en Équateur) fut un leader politique social-chrétien, chef du Parti social-chrétien et président d'Équateur de l'Équateur de 1984 à 1988.

Biographie[modifier | modifier le code]

Son gouvernement a développé une politique économique conservatrice, qui devint rapidement impopulaire en Équateur. Plusieurs des ministres durent affronter des accusations de corruption.

Febres Cordero, allié proche de Ronald Reagan, a été critiqué pour les violations des droits de l'homme durant son mandat, incluant des actes de tortures et des assassinats. Le président actuel Rafael Correa a créé une commission destiné à étudier les cas de violation des droits de l'homme, en particulier ceux commis durant la présidence de Febres Cordero.

Il a été maire de Guayaquil de 1992 à 2000 (2 mandats).

León Febres-Cordero, fumeur, est décédé en 2008 d'un cancer du poumon.