Leïla Marouane

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Leïla Marouane

Nom de naissance Leyla Zineb Mechentel
Activités journaliste, écrivain
Naissance 1960
Djerba
Langue d'écriture français

Leïla Marouane, de son vrai nom Leyla Zineb Mechentel, est une journaliste et une femme de lettres de nationalité franco-algérienne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Leïla Marouane (Leyla Mechentel) est née en 1960 à Djerba, Tunisie, où sa famille se trouvait en exil. Sa naissance sera ensuite déclarée en Algérie où elle a vécu jusqu’en 1991.

Après des études de médecine interrompues, elle suivra un cursus de Lettres à Paris. Elle a été journaliste à Horizons et à El Watan, puis à Politis et à Jeune Afrique.

Leïla Marouane vit à Paris depuis 1991.Femme de lettres aux identités multiples, fruit d'un grand métissage culturel, religieux, ethnique, elle se dit Française sans identité [réf. nécessaire]. Ses livres sont traduits et étudiés dans plusieurs pays (Allemagne, Grande Bretagne, Italie, Grèce, Pays Bas, États-Unis, Israël...).

Elle est aussi la Fondatrice de La Boutique des Écritures, une association pour la promotion de la langue française en France et dans le monde, et anime des ateliers d'écriture créative depuis 1996. Elle est aussi éditrice indépendante depuis 2010.

Sources[modifier | modifier le code]

Articles

Œuvres[modifier | modifier le code]

Littérature
  • 1996 : La Fille de la casbah (roman) Julliard
  • 1998 : Ravisseur (roman) Julliard
  • 2001 : Le Châtiment des hypocrites (roman) Le Seuil
  • 2003 : L'Algérie des deux rives, collectif, Fayard, Mille et une nuits
  • 2004 : Les Criquelins  ; suivi de Le sourire de la Joconde (nouvelles) Fayard
  • 2005 : La Jeune Fille et la Mère (roman) Le Seuil
  • 2007 : La Vie sexuelle d'un islamiste à Paris (roman) Albin Michel
  • 2009 : Le Papier, l'encre et la braise (récit sociologique) Gens d'ici et d'ailleurs, Le Rocher,signé de son vrai nom Leyla Z. Mechentel
  • 2009 : Nouvelles d'Algérie, collectif, Magellan, octobre 2009
  • 2009 : ALGERIES 50, Collectif, Editions Magellan, 2012

Distinctions[modifier | modifier le code]

  • Prix Jean-Claude Izzo, 2006
  • Prix des Écrivains de langue française, 2006
  • Prix Gironde, 2001
  • Prix de la Société des Gens des Lettres, 2001
  • Prix du Roman français à New York, 2002
  • Liberaturpreis, 2004
  • Creator of Peace (Unesco), 2000
  • Narrativa Donna, 2004

Notes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Zohra Bouchentouf-Siagh, Dzayer, Alger : ville portée, rêvée, imaginée, Casbah, 2006, p. 84-86 (ISBN 9961645766)
  • Achour Cheurfi, Écrivains algériens : dictionnaire biographique, Casbah éditions, 2004, p. 249 (ISBN 9789961643983)
  • Pierre Grenaud, Algérie brillante d'hier, amère Algérie d'aujourd'hui, L'Harmattan, 2000, p. 60 (ISBN 9782747501088)

Liens externes[modifier | modifier le code]