Lawson Butt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Lawson Butt

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Photographié en 1915

Nom de naissance Wilfred Lawson Butt
Naissance 4 mars 1880
Bristol
Angleterre, Royaume-Uni
Nationalité Drapeau du Royaume-Uni Britannique
Décès 14 janvier 1956 (à 75 ans)
Hampshire (lieu à préciser)
Angleterre, Royaume-Uni
Profession Acteur (36 films)
Réalisateur (1 film)
Films notables The Sting of the Lash (1921)
Les Dix Commandements (1923)
The Beloved Rogue (1927)

Wilfred Lawson Butt est un acteur et réalisateur anglais, né le 4 mars 1880 à Bristol (Angleterre)[1], mort le 14 janvier 1956 dans le Hampshire — lieu exact non-spécifié (Angleterre).

Il est généralement crédité Lawson Butt, parfois W. Lawson Butt.

Biographie[modifier | modifier le code]

Frère de la contralto Clara Butt (1872-1936), Lawson Butt partage sa carrière entre son pays natal et les États-Unis, où il débute au cinéma dans deux films sortis en 1915. Il apparaît dans vingt-neuf autres films muets américains, les trois derniers sortis en 1927, dont The Beloved Rogue d'Alan Crosland (avec John Barrymore, Conrad Veidt et Marceline Day).

Entretemps, mentionnons The Sting of the Lash d'Henry King (1921, avec Pauline Frederick) et Les Dix Commandements de Cecil B. DeMille (1923, avec Theodore Roberts et Charles de Rochefort), où il tient le rôle de Dathan — repris par Edward G. Robinson dans la seconde version de 1956 —.

Ses cinq derniers films comme acteur, sortis en 1928 et 1929 (tous muets), sont britanniques. Le premier est Toni (en) d'Arthur Maude (1928, avec Jack Buchanan et Forrester Harvey). L'ultime (partiellement sonore) est City of Play (en) de Denison Clift (1929, avec Harold Huth). S'y ajoute un sixième film muet britannique comme réalisateur (sa seule contribution à ce titre), Afterwards (en), sorti en 1928.

Au théâtre, Lawson Butt se partage également entre le Royaume-Uni et les États-Unis. En particulier, il joue à Broadway (New York) dans trois pièces, la première en 1914 étant La Nuit des rois de William Shakespeare. Les deux suivantes sont représentées en 1917, dont Les Joyeuses Commères de Windsor du même Shakespeare, avec sa compatriote Constance Collier.

Théâtre (sélection)[modifier | modifier le code]

Filmographie partielle[modifier | modifier le code]

(films américains, comme acteur, sauf mention contraire)

Galerie photos[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Liens externes[modifier | modifier le code]

Note[modifier | modifier le code]

  1. Les sources sont divergentes sur l'année de naissance (certaines mentionnant 1878 ou 1883), ainsi que sur le lieu de naissance (certaines indiquant l'île de Jersey).