Laverlochère

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Laverlochère
Image illustrative de l'article Laverlochère
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Région Abitibi-Témiscamingue
Comté ou équivalent Témiscamingue
Statut municipal Municipalité
Maire
Mandat
Daniel Barrette
2013 - 2017
Constitution 3 octobre 1912
Démographie
Gentilé Laverlochérois, oise
Population 711 hab. (2014)
Densité 6,6 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 25′ 35″ N 79° 18′ 27″ O / 47.426392, -79.307614 ()47° 25′ 35″ Nord 79° 18′ 27″ Ouest / 47.426392, -79.307614 ()  
Superficie 10 701 ha = 107,01 km2
Divers
Code géographique 85050
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte administrative du Québec
City locator 14.svg
Laverlochère

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte topographique du Québec
City locator 14.svg
Laverlochère

Laverlochère est une municipalité du Québec située dans la MRC de Témiscamingue en Abitibi-Témiscamingue[1].

Toponymie[modifier | modifier le code]

Cette localité est nommée en l'honneur du père Jean-Nicolas Laverlochère, missionnaire catholique français du XIXe siècle[2].

Géographie[modifier | modifier le code]

Laverlochère est située à 15 km au nord-est de Ville-Marie.

Elle couvre une superficie de 107,01 km2 et est traversée par la route 382.

Le surnom usuel utilisé pour désigner la municipalité dans le comté est Bidoune. Le village est l'hôte chaque année de la Rigolade du Printemps, une fin de semaine d'activités axée sur des courses de stock-cars.

Chronologie[modifier | modifier le code]

  • 1895 : Fondation du canton de Laverlochère.
  • 3 octobre 1912 : Le canton de Laverlochère devient la paroisse de Saint-Isidore.
  • 1977 : La paroisse de Saint-Isidore devient la paroisse de Laverlochère.
  • 21 septembre 2002 : La paroisse de Laverlochère devient une municipalité.

Démographie[modifier | modifier le code]

Gentilé : Laverlochérois, Laverlochéroise

Tendance de la population [3]:

  • 2011 : 1022 (variation de 2006 à 2011: 39,6 %)
  • 2006 : 732
  • 2001 : 757
  • 1996 : 813
  • 1991 : 854

Logements occupés par des résidents : 402 (total : 430)

Langue maternelle :

  • Français : 98,6 %
  • Anglais : 1,4 %

Politique[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
avant 2009[4] en cours Daniel Barrette    
novembre 2001[5] après 2005 Normand Bergeron    
Les données manquantes sont à compléter.


Laverlochère


Municipalités limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Saint-Eugène-de-Guigues Angliers Rose des vents
Saint-Bruno-de-Guigues N
O    Laverlochère    E
S
Lorrainville Fugèreville

Notes et références[modifier | modifier le code]