Lavandula angustifolia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Lavande officinale, Lavande vraie ou Lavande à feuilles étroites (Lavandula angustifolia Mill.) est une espèce végétale de la famille des Lamiaceae. C'est une plante qui est appréciée pour son odeur. C'est la plus appréciée des lavandes pour la qualité olfactive de son huile essentielle. À l'état sauvage, elle pousse surtout en Provence mais elle peut être cultivée dans des régions plus septentrionales, d'autant qu'il en existe de nombreux cultivars.

Noms anciens : L. officinalis, L. vera. Autres noms usuels : lavande anglaise (certains auteurs préférant donner ce nom à l'espèce L. dentata), lavande des Alpes, lavande fine (et espic en provençal, casidounne en normand).

Histoire[modifier | modifier le code]

Au Moyen Âge, la lavandula angustifolia, était considérée comme une plante magique aphrodisiaque. Les effluves de la plante, et son arôme, adoucissait le cœur, créait une ambiance harmonieuse et prédisposait à l'amour. Il était courant de mettre quelques brins dans les lettres d'amour afin de faire rêver l'être aimé. Ses fleurs mêlées à celles de la violette odorante, cousues dans les oreillers, prédisposent à l'amour grâce à leurs effluves sensuelles[1].

Description[modifier | modifier le code]

C'est un arbrisseau buissonnant pouvant atteindre 0,6 m de hauteur. Les feuilles, linéaires et de couleur gris vert, ont une longueur variant entre 3 et 5 cm. Lors de la floraison (juillet-août), la plante développe de longs pédoncules non ramifiés terminés par des épis dont la couleur varie du mauve pâle au violet.

Plant de lavande dans un éboulis calcaire aux environs de 1550 m d'altitude, dans les Alpes-de-Haute-Provence

Utilisation[modifier | modifier le code]

La lavande a de nombreuses applications. Elle est par exemple utilisée en parfumerie. Son huile essentielle est réputée avoir de nombreuses vertus en aromathérapie.

Culture[modifier | modifier le code]

La lavande demande peu d'entretien. Elle se bouture très facilement.

Liste des sous-espèces[modifier | modifier le code]

Selon Kew Garden World Checklist (1 oct. 2012)[2] :

  • Lavandula angustifolia Mill. (1768)
    • sous-espèce Lavandula angustifolia subsp. angustifolia (1768) , Gard. Dict. ed. 8 2.
    • sous-espèce Lavandula angustifolia subsp. pyrenaica (DC.) Guinea (1972), Bot. J. Linn. Soc. 65: 263.

Selon NCBI (1 oct. 2012)[3] :

  • sous-espèce Lavandula angustifolia subsp. angustifolia

Synonymes[modifier | modifier le code]

Selon "The Plant List"[4] 1er juin 2013

  • Lavandula angustifolia subsp. angustifolia
    • Lavandula angustifolia f. albiflora (Rehder) , 2004, Taxonomania 14: 5
    • Lavandula angustifolia var. delphinensis (Jord. ex Billot) O.Bolòs & Vigo , 1983, Collect. Bot. (Barcelona) 14: 95
    • Lavandula delphinensis Jord. ex Billot , 1859, Cent. 27, 28: 4
    • Lavandula fragrans Salisb. , 1796 , Prodr. Stirp. Chap. Allerton 78
    • Lavandula minor Garsault [Invalid] , 1764 , Fig. Pl. Méd. t. 331
    • Lavandula officinalis Chaix , 1785 , Pl. Vapinc. 51
    • Lavandula officinalis f. albiflora Rehder , 1939 , J. Arnold Arbor. 20: 428
    • Lavandula officinalis var. delphinensis (Jord. ex Billot) Rouy , 1909 , Fl. France 11: 255
    • Lavandula spica L. , 1753 , Sp. Pl. 572
    • Lavandula spica var. angustifolia (Ging.) Briq , 1895 , Lab. Alp. Mar. 466
    • Lavandula spica var. delphinensis (Jord. ex Billot) Nyman , 1881, Consp. Fl. Eur. 572
    • Lavandula vera DC. , 1805 , Fl. Franç. Suppl.: 398
    • Lavandula vera var. angustifolia Ging. , 1826 , Hist. Nat. Lavand. 147
    • Lavandula vera var. ligustica De Not. , 1844 , Repert. Fl. Ligust. 313
    • Lavandula vulgaris Lam. , 1779 , Fl. Franç. 2: 403


  • Lavandula angustifolia subsp. pyrenaica (DC.) Guinea
    • Lavandula angustifolia var. pyrenaica (DC.) Masclans , 1972 , Collect. Bot. (Barcelona) 8: 98
    • Lavandula angustifolia var. turolensis (Pau) O.Bolòs & Vigo , 1983, Collect. Bot. (Barcelona) 14: 95
    • Lavandula angustifolia subsp. turolensis (Pau) Rivas Mart. , 2002 , Itinera Geobot. 15: 703
    • Lavandula officinalis var. faucheana (Briq.) Rouy , 1909 , Fl. France 11: 255
    • Lavandula officinalis var. pyrenaica (DC.) Chaytor , 1937, J. Linn. Soc., Bot. 51: 174
    • Lavandula pyrenaica DC. , 1815, Fl. Franç. 5: 398
    • Lavandula spica var. faucheana Briq. , 1895 , Lab. Alp. Mar. 468
    • Lavandula spica var. pyrenaica (DC.) Nyman , 1881, Consp. Fl. Eur. 572
    • Lavandula spica var. turolensis Pau , 1928, Bol. Soc. Iber. Ci. Nat. 27: 170
    • Lavandula vera var. pyrenaica (DC.) Benth. , 1833 , Labiat. Gen. Spec. 149

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :


Notes et références[modifier | modifier le code]