Lausen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Lausen
Blason de Lausen
Héraldique
Image illustrative de l'article Lausen
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Bâle-Campagne
District Liestal
NPA 4415
N° OFS 2828
Démographie
Population 4 836 hab. (31 mars 2011)
Densité 870 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 28′ 21″ N 7° 45′ 35″ E / 47.4726, 7.759847° 28′ 21″ Nord 7° 45′ 35″ Est / 47.4726, 7.7598  
Altitude 512 m
Superficie 556 ha = 5,56 km2
Divers
Langue Allemand
Localisation

Géolocalisation sur la carte : canton de Bâle-Campagne

Voir sur la carte administrative du Canton de Bâle-Campagne
City locator 14.svg
Lausen

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte administrative de Suisse
City locator 14.svg
Lausen

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte topographique de Suisse
City locator 14.svg
Lausen
Liens
Site web www.lausen.ch
Sources
Référence population suisse[1]
Référence superficie suisse[2]

Lausen est une commune suisse du canton de Bâle-Campagne, située dans le district de Liestal.

Histoire[modifier | modifier le code]

Situé dans la vallée de l'Ergolz, le village est cité pour la première fois en 1275 sous le titre In villa et banno Langenso. Il se développe au Moyen Âge principalement sur la rive droite de l'Ergolz, dans le hameau appelé Bettenach (mentionné depuis 1329), où l'on a retrouvé un captage d'eau alimentant l'aqueduc qui, du temps des romains approvisionnait Augusta Raurica, ainsi qu'une chapelle funéraire du VIe siècle.

L'église paroissiale est construite au XIe siècle sur l'emplacement de la chapelle. Elle est totalement rénovée au milieu du XVe siècle et agrandie d'une cure ainsi que d'une grange. À partir de 1200, le hameau de Bettenach est et le village de Lausen, sur la rive gauche de l'Ergolz, commence à se développer. Il comprend un quartier inférieur où se trouve plusieurs moulins (à céréales dès 1318, une papeterie entre 1571 et 1983) et un quartier supérieur, composé de maisons bordant l'ancienne route.

Dès 1305, l'évêque de Bâle y exerce les droits de justice jusque vers 1400, lorsque le village est vendu avec la ville et seigneurie de Liestal à la ville de Bâle. Plus tard, au XVIIIe et XIXe siècle, la passementerie, puis la draperie, l'industrie céramique et horlogère de développement successivement sur le territoire de la commune. À partir de 1930, la commune s'agrandit fortement grâce à l'apparition de nombreux quartiers résidentiels.

Transports[modifier | modifier le code]

Lausen est reliée au réseau ferroviaire depuis 1858. De nos jours, la commune se trouve sur le parcours de la ligne ferroviaire CFF Bâle-Olten, à 17 km de Bâle et à 22 km d’Olten

Personnalités[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

L'entreprise horlogère Montres Ronda est établie dans la commune.

Sources[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Bilan de la population résidante permanente (total) selon les districts et les communes, en 2011 », sur Office de la Statistique du Canton de Bâle-Campagne (consulté le 17 juillet 2011)
  2. « Statistique de la superficie 2004/09 : Données communales », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le 23 septembre 2010)

Sur les autres projets Wikimedia :