Lausanne (bateau à vapeur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Lausanne
Lausanne
Image illustrative de l'article Lausanne (bateau à vapeur)
À Montreux au début du siècle

Type bateau-salon
Histoire
Lancement 1900
transformé en 1948-1949
Statut démoli en 1978
Caractéristiques techniques
Longueur 60 m (hors-tout)
54 m (entre perpendiculaires)
Maître-bau 6,75 m
13,60 m (largeur hors-tout)
Tirant d'eau 1,30 m (à lège) - 1,54 m (en charge)
1,08 m (à lège) - 1,34 m (en charge)
Déplacement 240 t (à lège) - 298 t (en charge)
Propulsion machine à vapeur oblique
2 cylindres, compound
diesel-électrique 4-temps 8 cyl.
Puissance 750 ch
600 ch
Vitesse 27,3 km/h
27,5 km/h
Ponts 2
Autres caractéristiques
Passagers 850
900
Chantier naval Sulzer Frères, Winterthour

Le Lausanne I est un bateau « Belle Époque » de la Compagnie générale de navigation sur le lac Léman (CGN). C'est un bateau à vapeur et à roues à aubes.

Historique[modifier | modifier le code]

Le Lausanne est commandé en 1898 chez Sulzer Frères, Winterthour. Il est terminé en 1900. Dans les premiers temps il a des problèmes de stabilité.

Ses chaudières sont révisées en 1924 et des travaux sont faits sur la coque. En 1927, on place un toit un métal sur le pont supérieur qui remplace la toile et l'avant du pont reçoit un vitrage protecteur. Le bateau est à nouveau révisé.

Il est transformé en 1948-1949 et reçoit un moteur diesel-électrique. En 1968, par un fort vent d'ouest, le Lausanne n'est plus contrôlable et vient s'échouer au débarcadère d'Ouchy, écrasant plusieurs petits bateaux. Il est finalement démoli en 1978.

Un bateau moderne portant le même nom est inauguré en 1991.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  • Jacques Christinat, Bateaux du Léman : deux siècles de navigation, Cabédita, 2003. (ISBN 2-88295-061-6)