Lauriane Gilliéron

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gilliéron.

Lauriane Gilliéron , née le 25 juillet 1984 à Lausanne, est une modèle et actrice suisse qui a été élue Miss Suisse le 17 septembre 2005, succédant à Fiona Hefti, et mettant un terme à une période de 11 ans sans victoire d'une candidate romande.

Biographie[modifier | modifier le code]

Lauriane Gilliéron grandit dans la petite ville de Prilly proche de Lausanne. Ancienne danseuse latino-américaine, elle est végétarienne depuis l'âge de 7 ans. Son père est l'actuel syndic (président de commune) de cette commune et son frère, Baptiste, est un comédien professionnel de talent, notamment membre de l'équipe Suisse d'improvisation théâtrale.

Avant sa nomination de Miss Suisse, Lauriane est modèle et mannequin depuis l'âge de 17 ans. Elle défile notamment pour les salons du mariage "Marinatal" entre 2002 et 2005[1]. Le journal alémanique, Blick, lui donnera le sobriquet de « Miss Côtelette », allusion à ses formes (170 cm, 85-60-91) et son régime alimentaire[2].

Le 23 juillet 2006 à Los Angeles, elle obtient la troisième place de Miss Univers, meilleur classement pour une Européenne et meilleur résultat de tous les temps pour une Suissesse (la 4e place de Lolita Morena en 1982 était jusqu'à présent la meilleure pour la Suisse).

Elle essaie depuis de se lancer dans le cinéma et elle avait hésité à changer de nom (Gill y Héron) au début de sa carrière[3]. Elle a pris des cours au Lee Strasberg Theatre Institute. Elle serait actuellement en couple avec un autre acteur rencontré pendant le tournage du célèbre soap américain Des jours et des vies, Chad Schropp[4]fasdf.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.lauriane.ch/presentation/presentation.html
  2. https://www.lematin.ch/nwmatinhome/nwmatinheadpeople/_je_ne_coute_pas_cher.html
  3. Interview dans L'Illustré du 5 septembre 2012 [1]
  4. Lauriane Gilléron a trouvé du travail, 24heures, le 11 janvier 2011

Liens externes[modifier | modifier le code]