Laurhibar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
le Laurhibar
Le Laurhibar à Lecumberry.
Le Laurhibar à Lecumberry.
Caractéristiques
Longueur 28,1 km
Bassin 134,7 km2
Bassin collecteur l'Adour
Débit moyen ?
Régime pluvial océanique
Cours
Source près du col Burdin-Olatze
· Localisation Aussurucq
· Altitude 892 m
· Coordonnées 43° 05′ 36″ N 1° 01′ 24″ O / 43.09333, -1.02333 (Source - le Laurhibar)  
Embouchure la Nive
· Localisation Saint-Jean-Pied-de-Port et Ispoure
· Altitude 152 m
· Coordonnées 43° 10′ 13″ N 1° 14′ 44″ O / 43.17028, -1.24556 (Embouchure - le Laurhibar)  
Géographie
Principaux affluents
· Rive droite l'Arzuby
Pays traversés Drapeau de la France France
Principales villes Saint-Jean-Pied-de-Port

Le Laurhibar est une rivière des Pyrénées-Atlantiques située plus précisément dans la province basque de Basse-Navarre. C'est un affluent en rive droite de la Nive et donc un sous-affluent de l'Adour par la Nive.

Géographie[modifier | modifier le code]

La longueur de son cours d'eau est de 28,1 km[1]. Il prend naissance à Aussurucq, à l'altitude 892 mètres, près du col de Burdin Olatze et se jette dans la Nive, à la limite entre les communes de Saint-Jean-Pied-de-Port et Ispoure, à l'altitude 152 mètres.

Dans sa partie haute, il s'appelle l'Ilhounatzéko Erréka[2].

Département, communes et cantons traversés[modifier | modifier le code]

Dans le seul département des Pyrénées-Atlantiques (64), le Laurhibar traverse 9 communes[1] et 3 cantons :

Soit en termes de cantons, le Laurhibar prend source dans le canton de Mauléon-Licharre, traverse le canton de Tardets-Sorholus et conflue dans le canton de Saint-Jean-Pied-de-Port.

Affluents[modifier | modifier le code]

Le Laurhibar a 12 ruisseaux (ou erreka) affluents contributeurs référencés[1] (ceux dont la longueur est mentionnée) :

  • (CP) Ilhunatzeko erreka, du col de Burdin Olatze
  • (D) l'Arbaretcharbaretchéko erreka, 1,5 km
  • (G) l'Eskalerako erreka, 3,4 km, du bois d'Inharxuri
  • (D) le Lekunbeko erreka ou Lékiméko erreka, 1,8 km
  • (G) le Harraskako erreka, 2,3 km
  • (G) Gahalarbeko erreka ou Sorhotako erreka, 3,1 km
  • (D) l'Oihartzeko erreka, 1,9 km
  • (D) l'Urrutiko erreka, 1,8 km
  • (G) Saindu Xiloko erreka, 2,4 km, du bois de Saint-Sauveur
  • (G) le Curutchetako erreka, 1 km
  • (G) l'Etcheberriko erreka, 1,9 km
  • (D) Ezteneko erreka ou Behorlegiko Ur Handia, 9,5 km, du col de Landerre (1 072 m)
  • (G) Errekaldeko erreka du Gatarre
  • (G) Urrutiko erreka de Bascassan
  • (D) Harzubiko erreka, 13,3 km, d'Ainhice-Mongelos

Hydrologie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c SANDRE, « Fiche rivière le laurhibar (Q9030500) » (consulté le 21 décembre 2008)
  2. IGN, « Géoportail » (consulté le 21 décembre 2008)