Laurentic (paquebot de 1927)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Laurentic (1927))
Aller à : navigation, rechercher

54° 09′ N 13° 44′ O / 54.15, -13.733 ()

Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Laurentic
Laurentic
Image illustrative de l'article Laurentic (paquebot de 1927)
Le Laurentic par Walter Thomas

Type Paquebot transatlantique
Histoire
Lancement 16 juin 1927
Mise en service 12 novembre 1927
Statut Torpillé le 3 novembre 1940
Caractéristiques techniques
Longueur 182,9 m
Maître-bau 23 m
Tonnage 12 724
Propulsion Deux machines à quadruple expansion et une turbine basse pression alimentant trois hélices
Vitesse 16 à 17 nœuds
Ponts 5
Autres caractéristiques
Passagers 1 500
Chantier naval Harland & Wolff, Belfast
Armateur White Star Line
Pavillon Blue Ensign du Royaume-Uni Royaume-Uni

Le Laurentic est un paquebot transatlantique britannique mis en service en 1927. Il sert la White Star Line de 1927 à 1936, subissant deux collisions durant sa carrière, puis est transformé en croiseur auxiliaire pour la Royal Navy dans le cadre de la Seconde Guerre mondiale. Le 3 novembre 1940, il livre un long combat au sous-marin U-99 qui se termine par son naufrage, emportant avec lui 39 personnes.

C'est le deuxième navire de la compagnie à avoir porté ce nom. Le premier, mis en service en 1909, a subi le même sort durant la Première Guerre mondiale.

Histoire[modifier | modifier le code]

Construction et carrière commerciale[modifier | modifier le code]

Carte postale du Laurentic

Le Laurentic est construit dans les chantiers navals Harland & Wolff de Belfast en portant le numéro de coque 470. Lancé le 16 juin 1927, il est le dernier paquebot de la compagnie fonctionnant au charbon, et utilise le système de propulsion initié par le Laurentic premier du nom, deux machines à quadruple expansion alimentant les hélices latérales, et une turbine basse pression pour l'hélice centrale[1]. Le paquebot est achevé le 1er novembre 1927.

Le 12 novembre suivant, il effectue son voyage inaugural entre Liverpool et New York. Le 27 avril 1928, le navire est déplacé sur la route Liverpool—QuébecMontréal et y reste durant le reste de sa carrière commerciale[2]. En janvier 1931, il est prévu que le navire effectue une croisière en Méditerranée mais la Grande Dépression rend celle-ci peu rentable et les passagers partent finalement sur l’Homeric[1].

Le Laurentic connaît deux collisions durant sa carrière. La première survient le 3 octobre 1932 avec le Lurigethen de la H.E. Moss Line[3]. Les deux navires survivent cependant au choc. La seconde se produit le 18 août 1935 avec le Napier Star de la Blue Star Line, faisant six morts parmi l'équipage du Laurentic.

Service militaire et naufrage[modifier | modifier le code]

La White Star Line et la Cunard Line fusionnent en 1934, sans que cela n'ait d'incidence sur la carrière du paquebot. Celui-ci est mis à quai en décembre 1935, puis sert, en septembre suivant, de transport de troupes à destination de la Palestine. C'est en cette qualité qu'il effectue son dernier voyage pour la White Star, en décembre de la même année.

En 1939, avec le début de la Seconde Guerre mondiale, le Laurentic est réquisitionné et transformé en croiseur auxiliaire, perdant dans la refonte une partie de sa superstructure arrière. Le 3 novembre 1940, le Laurentic est appelé à l'aide par un navire torpillé par un U-Boot. Arrivé sur les lieux, il est torpillé à deux reprises par le U-99 commandé par Otto Kretschmer, mais les torpilles ratent leur cible. Le Laurentic répond, mais après quatre heures de combat, il est touché par deux torpilles qui l'envoient par le fond avec 49 des 416 personnes à bord[4].

Le Laurentic de 1927 se rapproche ainsi de son homonyme de 1909, également torpillé durant la Première Guerre mondiale.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Laurentic 2, The White Star Line. Consulté le 11 août 2009
  2. (en) SS Laurentic (II), White Star Liner. Consulté le 11 août 2009
  3. (en) White Star Liner RMS and HMS « Laurentic » (2nd) 1927-1940 torpedoed and sunk by « U-99 » - 49 killed, White Star Ships. Consulté le 11 août 2009
  4. (en) White Star Line Ships and the U boats, White Star Ships. Consulté le 11 août 2009

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]