Laurent Wolf

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Wolf.

Laurent Wolf

Nom de naissance Laurent Debuire
Naissance 16 novembre 1971
Thiais (94)
Activité principale Disc jockey, producteur
Genre musical House, French touch, dance
Années actives Depuis 1992
Labels Sony BMG
DJ Center Records
Site officiel www.laurentwolf.com

Laurent Wolf est un DJ et producteur français, né Laurent Debuire[1], le 16 novembre 1971 et originaire de Paris. Sa carrière internationale s'est amplifiée en 2008, grâce à son tube No Stress en featuring avec le chanteur mauricien Eric Carter.

Biographie[modifier | modifier le code]

Laurent Wolf baigne dans l'univers de la nuit et de la musique électronique depuis l'âge de 12 ans. C'est en 1992, alors qu'il effectue ses premiers sets sous le pseudonyme Laurent Décibel, qu'il est repéré par la boite de nuit des Champs-Élysées Le Queen et se voit proposer une soirée hebdomadaire dans le club. Il y animera les nuits pendant près de 10 ans, mixant jusqu'à trois nuits par semaine. Le Queen fut un tremplin pour sa carrière de DJ.

Grâce à ses remixes qui ont rencontré un succès dans les clubs, la notoriété de Laurent s'affirme timidement au niveau national. Après quelques années à produire remixes sur remixes pour les maisons de disques, il décide de monter son propre studio d'enregistrement. En 1995, il sort le titre House Train, qui devient no 1 des clubs. Ce titre lui permet de révéler son talent de producteur de musique house, qu'il teinte souvent d'electro plus avant-gardiste[interprétation personnelle].

Mais la consécration pour Laurent Wolf viendra avec Saxo, un titre qui sera playlisté sur les pistes de danse au niveau international et qui apparaîtra avec Calinda sur le premier double CD représentatif de sa griffe, qu'il décrit lui-même comme « une musique cadencée, aux drums travaillés et aux percussions nerveuses. Le public a pété les plombs. J'ai tout de suite compris que c'était le début de quelque chose d'énorme. Encore maintenant, je teste mes instrumentaux en club, même des titres pas terminés, pour voir si ça plaît. Quand ça marche comme avec Saxo ou Calinda, là, tu sais que c'est bon, » ajoute-t-il.

C'est à cette période grâce au succès qu'il adopte son pseudonyme définitif « Laurent Wolf », en référence au personnage Sniper Wolf du jeu vidéo Metal Gear Solid sorti en 1998.

Les radios, plutôt réfractaires à l'époque pour diffuser de la musique electro, se mettent à programmer Laurent Wolf. Il écoule plus de 250 000 maxi vinyles dans 50 pays. On retrouve Saxo et Calinda sur des centaines de compilations à travers le monde. En parallèle, Laurent crée le label Darkness en 2001, suivent les labels musicaux Afrodynamic et Ritmodynamic.

Pour chaque album, Laurent affirme « remettre en question sa manière de travailler, créer des nouveaux sons, tester de nouvelles machines que ses disques sont désormais composés de A à Z : rythmiques, basses et voix. » En 2004, il sort son premier album Sunshine Paradise, suivi un an après par Positive Energy, puis par Hollyworld, ainsi que par la première compilation du label Afrodynamic.

La cote de Laurent Wolf s'est également en partie forgé grâce à sa réticence à jouer les vedettes. Il installe son studio chez lui afin d'être toujours prêt à enregistrer, tout en continuant à sillonner le monde de la nuit, faisant escale à Taiwan dans une boîte de 2 000 personnes en forme de soucoupe volante, au Peppermint aux Émirats arabes, au « Zima », au Chili pour le jour de l'an devant 15 000 clubbers, en Colombie sur une plage peuplée de 25 000 personnes, à Mexico au club du Living room, au Pacha de Barcelone.

En 2008, il sort son single No Stress, 1er extrait de de son album Wash My World. Ce titre interprété par le chanteur mauricien Eric Carter est son plus grand succès que ce soit en club mais surtout pour la première fois dans les hit-parade européens ; notamment no 1 en France et en Belgique.

Article détaillé : No Stress.

Son second single de ce même album est intitulé également Wash my World fut aussi un succès mais plus modéré, le titre devient no 1 en Belgique et no 5 en France en 2008.

En 2008, Laurent Wolf se classe dans le classement du magazine anglais DJ Mag, il fait son entrée à la 67e place, en 2009 il se classe à la 66e place.

Lors de la cérémonie des World Music Awards, Laurent Wolf reçoit le prix du Meilleur DJ face à Tiesto et Martin Solveig.

En 2009, il sort Walk The Line un remix de Johnny Cash, ce remix fut pour lui « son plus gros challenge pour l'année 2009 » car Walk the line est pour lui un titre "légendaire".

En 2009 toujours, Laurent Wolf a participé au trophée Andros Electrique[2](Course automobile) face des personnalités du sport automobile comme Alain Prost, Olivier Panis et au championnat des Mit'Jet Series organisé par Jean-Philippe Dayraut triple vainqueur du Trophée Andros sur Skoda et BMW.

Il a participé au Set Electro 2010 à Orléans pour la fête de Jeanne D'arc.

Le 31 décembre 2009, il sort le single Survive lors de la Fire Mix Party à Tignes (Savoie).

Il a également signé un titre pour Michel Sardou : Être une femme 2010.

Son nouvel album intitulé Harmony est sorti le 1er novembre 2010.

En 2011, il quitte l'émission de Fun Radio Party Fun où il était DJ résident. De ce fait, Fun Radio ne diffuse plus les nouveaux singles de Laurent Wolf tel que Love We Got.

En 2012, il prévoit de sortir un best of de ses plus grands titres ainsi que les titres les moins connus du grand public, on devrait retrouver une nouvelle collaboration avec Eric Carter, chanteur de No Stress, pour l'occasion.

En 2012 toujours, Il est l'un des acheteurs de la brasserie Firmin à Toulouse, renommée sous son ancien nom « Le Coq d'Or » (58 boulevard Carnot)[3].

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

Singles[modifier | modifier le code]

  • 1997 - House Train
  • 2002 - Saxo
  • 2003 - Feel My Drums
  • 2004 - Calinda
  • 2004 - Saxo Revenge (feat. Fred Pellichero)
  • 2006 - Another Brick (reprise de Brick, du groupe Fake) (#28)
  • 2006 - It's Too Late (feat. Mod Martin)
  • 2007 - Come On
  • 2008 - No Stress (feat. Eric Carter) (#1)
  • 2008 - Wash My World (#5)
  • 2008 - Seventies (feat. Mod Martin) (#13)
  • 2009 - Explosion
  • 2009 - Walk The Line (reprise de Johnny Cash) (#8)
  • 2010 - Survive (feat. Andrew Roachford) (#9)
  • 2010 - Suzy (feat. Mod Martin) (#7)
  • 2011 - Love we Got (feat. Jonathan Mendelsohn)
  • 2012 - Love Again (feat. Andrew Roachford)
  • 2014 - Kill The Beast (feat. Eric Carter)

Remixes[modifier | modifier le code]

  • Dalida - Femme Est La Nuit (1998)
  • Virgile - Le Nouveau Messie (1999)
  • Beyoncé - If i Were a Boy (2009)
  • Moby - One Time We Lived (2010)
  • Michel Sardou - Etre une femme 2010 (2010)
  • Chris Willis - Louder (Put Your Hands Up) (2011)
  • Remady feat Manu-L - Save Your Heart (2011)
  • Survivor - Eye Of The Tiger (date inconnue)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.vrai-nom.com
  2. listes des participants
  3. http://www.ladepeche.fr/article/2012/06/21/1383257-le-dj-laurent-wolf-rachete-la-brasserie-firmin.html

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]