Laurent Justinien

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Saint Laurent Justinien par Gentile Bellini

Saint Laurent Justinien, (en italien, Lorenzo Giustiniani), (né le à Venise et mort le dans la même ville) est un religieux catholique italien du XVe siècle, qui fut évêque de Castello et le premier patriarche de Venise. Considéré comme un grand réformateur, il a écrit d'importants ouvrages mystiques.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né en 1381, Lorenzo Giustiniani rejoignit à l'âge de 19 ans les chanoines réguliers du couvent augustin de Saint-Georges de l'île d'Alga. Il en sera le supérieur général, ultérieurement.

Ordonné prêtre en 1406, il est nommé évêque de Castello le 12 mai 1433[1] par le Pape Eugène IV, ceci contre sa volonté.

Toute sa vie, il s'efforça de promouvoir la réforme de l'Église, tout en vivant dans une grande austérité. Il travaillait sans relâche à la pastorale, s'adonnait avec ferveur aux activités spirituelles, et déléguait les tâches administratives.

On lui doit de nombreux écrits, dont par exemple :

  • Divinum Incendium amoris
  • De Casto connubio

Quand Nicolas V déplaça le Patriarcat à Venise, Laurent fut nommé à ce poste le 8 octobre 1451, qu'il occupa jusqu'à sa mort, le 8 janvier 1455.

Il repose dans la Basilica San Pietro di Castello à Venise (ces restes sont dans le Maître-autel).

Il fut canonisé le 16 octobre 1690 par le Pape Alexandre VIII. Il est fêté le 5 septembre (ou le 8 janvier, selon les sources).

Citation[modifier | modifier le code]

« Vaillants lutteurs, soldats du Roi éternel, regardez donc le côté, les mains, les pieds du Sauveur ; ils sont ouverts, ne craignez pas d'entrer. À l'intérieur l'étendue est immense, les délices inexprimables, les parfums embaument les sens de l'âme, le repos est absolu. Faites-en l'expérience ; voyez combien il est doux et suave, combien il est sûr d'habiter dans le côté de Jésus »

Iconographie[modifier | modifier le code]

Saint Laurent Justinien a été représenté par plusieurs peintres :

À noter[modifier | modifier le code]

Il existe actuellement plusieurs monastères Justiniens qui se réclament de Laurent Justinien, dont les Religieuses Justiniennes du monastère de l'Immaculée à Onil en Espagne.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Le petit livre des saints - Rosa Giorgi - Larousse - 2006 - page 524 - ISBN 2-03-582665-9
  • Vie des Saints pour tous les jours de l'année - Abbé L. Jaud - Tours - Mame - 1950.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. 5. september: Den hellige Laurentius Giustiniani (1381-1456)