Laurent Ciman

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Laurent Ciman
Laurent Ciman.jpg
Ciman en équipe nationale
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Canada Impact de Montréal
Numéro 23
Biographie
Nationalité Drapeau : Belgique Belge
Naissance 5 août 1985 (29 ans)
Lieu Farciennes
Taille 1,85 m (6 1)
Poste Arrière latéral / Défenseur central
Pied fort Droit
Parcours junior
Saisons Club
?-1992 Drapeau : Belgique RFC Farciennes
1992-1996 Drapeau : Belgique RACS Couillet[1]
1996-1999 Drapeau : Belgique Sporting Charleroi
1999-2002 Drapeau : Belgique Olympic Charleroi
2002-2004 Drapeau : Belgique Sporting Charleroi
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
2004-2008 Drapeau : Belgique Sporting Charleroi 094 (2)
2008-2010 Drapeau : Belgique Club Bruges 022 (0)
2009-2010 Drapeau : Belgique KV Courtrai 038 (2)
2010-2015 Drapeau : Belgique Standard Liège 186 (8)
2015- Drapeau : Canada Impact de Montréal 005 (0)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
2007-2008 Drapeau : Belgique Belgique espoirs 006 (1)
2010- Drapeau : Belgique Belgique 008 (0)[2]
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 22 mars 2015

Laurent Ciman, né le 5 août 1985 à Farciennes en Belgique, est un footballeur international belge évoluant actuellement à l'Impact de Montréal comme défenseur central ou arrière latéral.

Carrière[modifier | modifier le code]

Formé au Sporting de Charleroi, Ciman rejoint le noyau professionnel en 2004. Il est vite considéré comme un grand espoir du club. En juillet 2005, il est contrôlé positif au cannabis lors d'un match de Coupe Intertoto et il est suspendu deux mois. Ceci ne l'empêche pourtant pas de s'imposer à Charleroi où il devient vite un titulaire indiscutable au centre de la défense. À la fin de la saison 2006-2007, il est même sélectionné en équipe nationale pour un match qualificatif pour l'Euro 2008 contre la Finlande, mais il n'a pas joué.

Le 14 juin 2008, il signe un contrat de trois ans au FC Bruges où il retrouve son ancien entraîneur, Jacky Mathijssen.

Il est également international belge espoir et participe au championnat d'Europe Espoirs 2007 aux Pays-Bas.

Durant la saison 2009-2010, il est prêté au KV Courtrai. Il y réalise une bonne saison. Le 19 mai 2010, Georges Leekens, qui fut son coach à Courtrai en début de saison, l'aligne pour la première fois en équipe de Belgique pour le match amical contre la Bulgarie[3].

De retour de prêt, le Club de Bruges ne souhaite pas le conserver. Le 16 juin, le Standard de Liège officialise l'arrivée de Laurent Ciman dans ses rangs, club où le nouveau Diable Rouge de 24 ans a signé pour les quatre prochaines saisons, grâce à son agent Jurica Selak. Ce transfert fait partie d'un accord plus large entre les deux clubs, qui inclut le passage de Marcos Camozzato au FC Bruges. Le 13 septembre 2013, alors qu'il a manifesté à plusieurs reprises son envie de quitter le Standard, il prolonge finalement son contrat à Liège jusqu'en 2017[4].

Le 13 mai 2014, il fait partie des 23 diables rouges appelés par Marc Wilmots pour disputer la coupe du monde 2014 au Brésil mais il ne joue pas pendant le mondial barré à son poste par Vincent Kompany, Daniel Van Buyten, Thomas Vermaelen et Nicolas Lombaerts dans l'axe et Toby Alderweireld et Anthony Vanden Borre à droite.

Le 22 janvier 2015, l'Impact de Montréal annonce sa signature pour trois ans mais sans statut de joueur désigné[5]. Il rejoint la franchise montréalaise à l'issue de sa dernière rencontre à domicile contre le Sporting d'Anderlecht où il marque un but. Son départ pour le Canada est motivé par sa volonté d'offrir un meilleur cadre de vie à sa fille souffrant d'autisme, pathologie mieux traitée outre-Atlantique[6].

Le 24 février 2015, il dispute sa première rencontre sous la tunique montréalaise en quart de finale de la Ligue des champions face au club mexicain de Pachuca (2-2).

Palmarès[modifier | modifier le code]


Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques de Laurent Ciman au 25 février 2015[7]
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s) Supercoupe Compétition(s)
continentale(s)
Drapeau : Belgique Belgique Total
Division M B M B M B C M B M B M B
2004-2005 Drapeau de la Belgique Sporting Charleroi Jupiler League 13 0 0 0 - - - - - - - 13 0
2005-2006 Drapeau de la Belgique Sporting Charleroi Jupiler League 18 1 5 0 - - C4 1 0 - - 24 1
2006-2007 Drapeau de la Belgique Sporting Charleroi Jupiler League 30 1 1 0 - - - - - - - 31 1
2007-2008 Drapeau de la Belgique Sporting Charleroi Jupiler League 24 0 2 0 - - - - - - - 26 0
Sous-total 85 2 8 0 - - - 1 0 - - 94 2
2008-2009 Drapeau de la Belgique FC Bruges Jupiler Pro League 16 0 1 0 - - C3 5 0 - - 22 0
Sous-total 16 0 1 0 - - - 5 0 - - 22 0
2009-2010 Drapeau de la Belgique KV Courtrai (prêt) Jupiler Pro League 34 2 4 0 - - - - - 1 0 39 2
Sous-total 34 2 4 0 - - - - - 1 0 39 2
2010-2011 Drapeau de la Belgique Standard de Liège Jupiler Pro League 29 1 4 0 - - - - - 4 0 37 1
2011-2012 Drapeau de la Belgique Standard de Liège Jupiler Pro League 27 0 4 0 - - C1+C3 6 0 3 0 40 0
2012-2013 Drapeau de la Belgique Standard de Liège Jupiler Pro League 37 1 1 0 1 0 - - - - - 39 1
2013-2014 Drapeau de la Belgique Standard de Liège Jupiler Pro League 37 3 2 0 - - C3 6 1 - - 45 4
2014-2015 Drapeau de la Belgique Standard de Liège Jupiler Pro League 21 0 1 0 - - C1+C3 4+6 0+1 1 0 33 1
Sous-total 151 5 12 0 1 0 - 22 2 8 0 194 7
2015 Drapeau du Canada Impact de Montréal MLS 0 0 0 0 - - LCC 1 0 0 0 1 0
Sous-total 0 0 0 0 0 0 - 1 0 0 0 1 0
Total sur la carrière 286 10 25 0 1 0 - 29 2 9 0 350 12

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Sport/Foot Magazine, Spécial Compétition 2004-2005
  2. Fiche de Laurent Ciman sur national-football-teams.com
  3. La première sélection de Leekens, lesoir.be
  4. « Laurent Ciman prolonge son contrat jusqu'en 2017 », sur http://www.lavenir.net,‎ 13 septembre 2013 (consulté le 11 octobre 2013)
  5. L'Impact accorde un contrat à long terme au défenseur central belge Laurent Ciman, Impact de Montréal, 22 janvier 2015
  6. Laurent Ciman: "Je ne voulais pas partir comme un voleur", RTBF, 22 janvier 2015
  7. Statistiques de Laurent Ciman sur footballdatabase.eu

Sources et liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :