Laurent Albarracin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Laurent Albarracin est un poète français, né en 1970 à Angers.

Il tient une chronique de poésie sur le site de Pierre Campion[1] et anime les éditions Le Cadran ligné[2].

Publications[modifier | modifier le code]

  • Les jardins nucléaires, L’Air de l’eau, Brive, 1998.
  • Le feu brûle, Atelier de l’Agneau, Saint-Quentin de Caplong, 2004.
  • De l’image, L’Attente, Bordeaux, 2007.
  • Cartes sur l’eau, Simili Sky, Saint-Ouen, 2008.
  • Le Verre de l'eau et autres poèmes, le Corridor bleu, Amiens, 2008.
  • Louis-François Delisse, Éditions des Vanneaux, Montreuil sur Brêche, 2009
  • Explication de la lumière, Dernier Télégramme, Limoges, 2010
  • Pierre Peuchmaurd, Éditions des Vanneaux, Montreuil sur Brêche, 2011
  • Le poirier, illustré par Pierre Bessompierre, Collection de l’umbo, Toulouse, 2012
  • Le Secret secret, Flammarion, Paris, 2012.
  • Résolutions, L’Oie de Cravan, Montréal, 2012.
  • Le Monde, Le Pauvre Songe, Talence, 2013.
  • Le Ruisseau, l'éclair, Rougerie, Mortemart, 2013.
  • Le Citron métabolique, Le Grand os, Toulouse, 2013.
  • Les Oiseaux, photomontages de Maëlle de Coux, Éditions des Deux Corps, Rennes, 2014.
  • Fabulaux, dessins de Diane de Bournazel, Éditions Al Manar, Paris, 2014.
  • Le Déluge ambigu suivi de Col des signes, frontispice de Jean-Pierre Paraggio, Pierre Mainard éditeur, Nérac, 2014
  • Herbe pour herbe, Dernier Télégramme, Limoges, 2014
  • Mon étoile terreuse, dessins de Jean-Gilles Badaire, Circa 1924, Paris, 2014

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « chronique Images de la poésie », sur A la littérature,‎ 2000 (consulté le 30/11/2014)
  2. « Le Cadran ligné », sur Le Cadran ligné,‎ 2009 (consulté le 30/11/2014)

Liens externes[modifier | modifier le code]