Laurens Jan Brinkhorst

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Laurens Jan Brinkhorst
Laurens Jan Brinkhorst, en 1980.
Laurens Jan Brinkhorst, en 1980.
Fonctions
Vice-ministre-président des Pays-Bas
Ministre-président Jan Peter Balkenende
Prédécesseur Thom de Graaf
Successeur Gerrit Zalm
Ministre des Affaires économiques
Ministre-président Jan Peter Balkenende
Prédécesseur Herman Heinsbroek
Hans Hoogervorst (intérim)
Successeur Joop Wijn
Ministre de l'Agriculture, de la Protection de la nature et de la Pêche
Ministre-président Wim Kok
Prédécesseur Haijo Apotheker
Successeur Cees Veerman
Chef politique des Démocrates 66
Prédécesseur Jan Terlouw
Successeur Maarten Engwirda
Secrétaire d'État à la Coopération européenne
Ministre-président Joop den Uyl
Prédécesseur Tjerk Westerterp
Successeur Durk van der Mei
Biographie
Date de naissance (77 ans)
Lieu de naissance Zwolle, Pays-Bas
Parti politique D'66
Diplômé de Université de Leyde
Profession Juriste
Universitaire
Haut fonctionnaire européen

Laurens Jan Brinkhorst

Laurens Jan Brinkhorst, né le à Zwolle, est un homme politique et universitaire néerlandais membre des Démocrates 66 (D'66), ancien secrétaire d'État aux Affaires européennes, ministre de l'Agriculture, ministre des Affaires économiques, et Vice-ministre-président des Pays-Bas.

Éléments personnels[modifier | modifier le code]

Formation[modifier | modifier le code]

Après avoir terminé ses études secondaires à La Haye, il accomplit des études supérieures de droit à l'université royale de Nimègue entre 1954 et 1959, puis obtient, en 1960, un Master of Arts de droit public et droit administratif à l'université Columbia.

Carrière[modifier | modifier le code]

Il commence à travailler dès 1960, comme employé du cabinet d'avocats new-yorkais Shearman & Sterling, qu'il quitte en pour devenir assistant principal et associé de recherche à l'institut européen de l'université royale de Leyde. En 1965, il prend lui-même la direction de l'institut, puis obtient, un an plus tard, un poste de lecteur de droit des organisations internationales au sein de l'université. Il est ensuite nommé professeur de droit communautaire à l'université royale de Groningue, occupant ce poste jusqu'en 1973.

Il est choisi, en 1982, comme ambassadeur des Communautés européennes à Tokyo, puis directeur général de l'Environnement, de la Sécurité nucléaire et de la Consommation des Communautés européennes, cinq ans plus tard. Il cumule ce poste avec celui de professeur de droit international de l'environnement de l'université de Leyde à compter de 1992.

Il cesse de nouveau sa carrière en 1994, la reprenant partiellement en 2002, comme professeur d'organisations internationales et européennes à l'université de Tilburg. Depuis , il occupe un poste de professeur de droit et organisations internationaux et européens à l'université de Leyde.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Il est marié et père de deux enfants. Sa fille Laurentien a épousé le prince Constantijn des Pays-Bas, fils de la reine Beatrix et frère cadet du prince héritier Willem-Alexander.

Parcours politique[modifier | modifier le code]

Les débuts[modifier | modifier le code]

Il adhère au parti des Démocrates 66 (D'66) l'année de sa fondation, en 1966, et est élu quatre ans plus tard député aux États provinciaux fr la province de Groningue, où il siège pendant un an.

Du gouvernement à la direction du parti[modifier | modifier le code]

Le , il est nommé secrétaire d'État à la Coopération européenne dans le gouvernement de coalition du social-démocrate Joop den Uyl, dont il reste membre jusqu'à sa démission, le . Il est élu député à la Deuxième chambre des États Généraux lors des élections du 25 mai, où il devient aussitôt vice-président et secrétaire du groupe parlementaire des D'66. Il en prend la tête le puis il se voit désigné chef politique des D'66 le .

Il renonce à la direction du parti le 8 novembre suivant, avant de démissionner de son mandat parlementaire trois jours plus tard.

Le retour : député européen, puis ministre[modifier | modifier le code]

Élu au Parlement européen lors des élections européennes de 1994, il est choisi, le , comme ministre de l'Agriculture, de la Protection de la nature et de la Pêche dans la « coalition violette » du social-démocrate Wim Kok. Il reste en poste jusqu'à la démission du gouvernement, le , date à laquelle il est chargé de l'intérim jusqu'au 22 juillet, lorsqu'une alliance de droite dirigée par le chrétien-démocrate Jan Peter Balkenende prend le relais.

Laurens Jan Brinkhorst revient au gouvernement, ayant été nommé ministre des Affaires économiques le , dans la nouvelle coalition de Balkenende. Il est promu Vice-ministre-président le , six jours après la démission de Thom de Graaf, mais démissionne le , du fait du retrait de la coalition décidé par les D'66. Il en profite alors pour quitter définitivement la vie politique.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]