Laura Trott

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Laura Trott
Image illustrative de l'article Laura Trott
Laura Trott en 2012
Informations
Nom Trott
Prénom Laura
Date de naissance 27 avril 1992 (22 ans)
Pays Drapeau du Royaume-Uni Grande-Bretagne
Équipe actuelle Wiggle-Honda
Équipe professionnelle
2013- Wiggle-Honda
Principales victoires
Championne olympique de poursuite par équipes (2012)
Championne olympique de l'omnium (2012)
Championne du monde de poursuite par équipes (2011, 2012, 2013 et 2014)
Championne du monde d'omnium (2012)

Laura Rebecca Trott, OBE[1], née le 27 avril 1992 à Harlow dans l'Essex, est une coureuse cycliste britannique. Elle concourt dans plusieurs disciplines sur piste et a été championne du monde de poursuite par équipes en 2011, 2012, 2013 et 2014, et d'omnium en 2012. Elle compte également deux titres olympiques obtenus dans ces deux disciplines, à Londres, en 2012. Elle participe également à des épreuves sur route. En 2014, elle devient championne de Grande-Bretagne sur route[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance[modifier | modifier le code]

Laura Trott est née un mois avant le terme normal à Harlow dans l'Essex avec une atélectasie. Par la suite, il lui été diagnostiqué qu'elle était asthmatique. Les médecins lui recommandent de pratiquer du sport afin de réguler sa respiration[3][4]. Elle grandit à Cheshunt dans le Hertfordshire, où elle se rend à l'école Turnford[5],[6]. Sa sœur aînée Emma Trott pratique également le cyclisme sur route de 2004 à mai 2014[7].

Laura Trott commence le vélo lorsque sa mère décide de reprendre le sport pour perdre du poids. Trott et sa sœur rejoignent leur mère et s’entraînent ensemble[8].

Carrière[modifier | modifier le code]

Trott (au centre) avec ses coéquipiers Wendy Houvenaghel (à gauche) et Danielle King

En 2008, encore cadettes, elle prend la troisième place du tournoi de vitesse juniors (17/18 ans) lors des championnats de Grande-Bretagne de cyclisme sur piste. L'année suivante, pour sa première année chez les juniors, elle remporte le championnat d'Europe de poursuite par équipes et deux médailles de bronze en poursuite et en course aux points. Elle gagne également ses deux premiers titres nationaux : la course aux points et la poursuite individuelle. Elle récidive en 2010, en s'adjugeant le 500 mètres et la poursuite. Toujours en 2010, Laura Trott devient championne d'Europe de poursuite par équipes (avec Katie Colclough et Wendy Houvenaghel) et championne du monde de l'omnium juniors.

En 2011, elle réalise un triplé lors des championnats d'Europe espoirs où elle remporte la poursuite par équipes (avec Danielle King et Katie Colclough), la poursuite individuelle et la course scratch. Elle ajoute deux nouveau titres lors des championnats d'Europe élites en Championne d'Europe de poursuite par équipes (avec Danielle King et Joanna Rowsell) et lors de l'omnium. Elle participe également à ses premiers championnats du monde sur piste élites. Elle remporte le championnat du monde de poursuite par équipes (avec Wendy Houvenaghel et Danielle King) et prend la onzième place de l'omnium.

Elle rejoint l'équipe Ibis Cycles pour la saison sur route 2012[9]. Lors des championnats du monde 2012, qui servent de répétition générale avant les Jeux olympiques de Londres, elle remporte deux autres médailles d'or en poursuite par équipes et en omnium. Elle s'annonce comme la favorite de ces deux épreuves pour les Jeux olympiques organisés à domicile. En août 2012, lors des JO, elle participe à la domination des cyclistes britanniques durant les épreuves sur piste (7 titres sur 10). Elle remporte une médaille d'or lors de la poursuite par équipes (avec Danielle King et Joanna Rowsell)[10]. L'équipe avec un temps de 3 min 14 s 051, établit le record du monde de la discipline[11]. Entre les courses pré-olympiques et la finale des Jeux olympiques, les trois coureuses sont alignées six fois ensemble et battent à six reprises ce record du monde[10]. Deux jours plus tard, elle remporte également l'or lors de l'omnium, faisant d'elle une double championne olympique pour ses premiers Jeux olympiques[12],[13],[14].

En 2013 et 2014, elle ajoute cinq nouveaux titres de championne d'Europe et deux titres de championne du monde de poursuite par équipes. Elle termine également à deux reprises deuxième du championnat du monde de l'omnium, à chaque fois derrière sa grande rivale, l'Américaine Sarah Hammer.

Sur route, elle rejoint l'équipe Wiggle-Honda en 2013. Elle devient en 2014 championne de Grande-Bretagne sur route[2].

Palmarès sur piste[modifier | modifier le code]

Jeux olympiques[modifier | modifier le code]

Championnats du monde[modifier | modifier le code]

Coupe du monde[modifier | modifier le code]

Jeux du Commonwealth[modifier | modifier le code]

Championnats d'Europe[modifier | modifier le code]

Juniors et espoirs
Élites

Championnats de Grande-Bretagne[modifier | modifier le code]

  • Championne de Grande-Bretagne de course aux points juniors : 2009
  • Championne de Grande-Bretagne de poursuite juniors : 2009 et 2010
  • Championne de Grande-Bretagne du 500 mètres juniors : 2010

Palmarès sur route[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Laura Trott a été nommée Officier de l'Ordre de l'Empire britannique (OBE) en 2013[15],[16]. Elle a été introduite dans le Temple de la renommée de l'Union européenne de cyclisme.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « New Year Honours list: Stars of London 2012 given recognition », sur bbc.co.uk,‎ 29 décembre 2012 (consulté le 28 janvier 2013)
  2. a et b « Laura Trott and Peter Kennaugh win British road race titles », sur bbc.co.uk,‎ 29 juin 2014 (consulté le 29 juin 2014)
  3. « Laura Trott = About Me »
  4. Sam Marsden, « Laura Trott battled back from collapsed lung to Olympic gold », The Daily Telegraph, London,‎ 7 août 2012 (lire en ligne)
  5. Donald McRae, « Laura Trott sick to the stomach in pursuit of London 2012 glory », The Guardian,‎ 6 février 2012 (lire en ligne)
  6. Alasdair Gold, « 18:17 Saturday 04 August 2012 Written by Alasdair Gold Trott is an Olympic champion », Hertfordshire Mercury,‎ 4 août 2012 (lire en ligne)
  7. Mark Hemmings, « Trott sisters look back on Commonwealth Games experience », Welwyn Hatfield Times,‎ 21 octobre 2010 (consulté le 25 décembre 2011)
  8. Vernon Kay, « interview on bbc radio », BBC radio 1,‎ 14 août 2012 (consulté le 14 août 2012)
  9. « 2012 UCI Women's Teams:TEAM IBIS CYCLES (DPD) – GBR », UCI,‎ 13 avril 2012
  10. a et b « Olympics cycling: British women win team pursuit track gold », BBC,‎ 4 août 2012
  11. Douglas Morton, « Team GB win gold medal in women's team pursuit with world record time – Cycling – Olympics », The Independent, London,‎ 4 août 2012 (lire en ligne)
  12. Matt Slater, « BBC Sport – Olympics cycling: Laura Trott wins omnium gold medal », Bbc.co.uk,‎ 4 août 2012 (consulté le 9 août 2012)
  13. Ivan Speck, « London 2012 Olympics: Laura Trott wins cycling gold in the omnium | Mail Online », Dailymail.co.uk,‎ 8 juillet 2012 (lire en ligne)
  14. Alasdair Fotheringham, « Laura Trott wins omnium gold for Team GB », The Independent, London,‎ 7 août 2012 (lire en ligne)
  15. London Gazette: (Supplement) no. 60367. p. 24. 29 décembre 2012.
  16. « 2013 New Year's Honoura », {{Article}} : paramètre « périodique » manquant, paramètre « année » ou « date » manquant (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :