Latvijas Televīzija

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

56° 56′ 08″ N 24° 06′ 54″ E / 56.9356, 24.1149

Latvijas Televīzija
Création 6 novembre 1954
Propriétaire État
Pays Lettonie
Statut Généraliste nationale publique
Diffusion

Latvijas Televīzija (en abrégé LTV) est le nom de la compagnie de télévision nationale de Lettonie. Cette entreprise de service public financée à hauteur de 60 % par le gouvernement letton gère deux chaînes de télévision diffusant sur le territoire national : LTV 1 et LTV 7.

Historique[modifier | modifier le code]

Les premières émissions de la télévision nationale lettone débutent le 6 novembre 1954. Elle passe au standard SECAM en 1974 avant d'opter en 1998 pour le standard PAL. En 1993, la chaîne rejoint le réseau de l'union européenne de radio-télévision (UER).

Participant au concours eurovision de la chanson pour la première fois en 2000, le pays remporte la victoire deux ans plus tard. Comme le veut la tradition, c'est donc la LTV qui se charge d'organiser l'édition 2003 du concours depuis le Skonto Hall de Riga.

Les chaînes[modifier | modifier le code]

  • LTV1 est une chaîne de télévision généraliste diffusant ses programmes exclusivement en langue lettonne. Parmi les programmes les plus populaires, notons ainsi l’émission matinale Labrīt, Latvija ! (Bonjour Lettonie !) incluant flashs d’informations et rubriques thématiques ou le programme de début de soirée Panorāma qui offre un décryptage de l’actualité nationale et internationale.
  • LTV7 est le nouveau nom de la chaîne de télévision LTV2. Diffusant ses programmes tant en langue lettone qu’en russe, elle se destine en premier lieu aux jeunes adultes. Ainsi, la grille des programmes inclut de nombreuses émissions sportives (Sporta pārraide) ainsi que des séries et films américains ou européens. LTV7 a également couvert les jeux olympiques de Pékin et diffuse ponctuellement des matchs de football de la FIFA.

LTV1 et LTV7 sont toutes deux diffusées par le satellite Sirius dans le cadre du bouquet satellite Viasat. Cryptées en videoguard, elles ne peuvent être reçues qu'en Scandinavie et dans les Pays baltes.