Latroncules

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le jeu des latroncules est un jeu de stratégie auquel jouaient les soldats romains, à partir du IIIe siècle av. J.-C.. La grille était gravée sur la pierre et des cailloux servaient de pions.

Les règles du jeu ne sont pas connues. On en trouve mention du jeu sous le nom de latrocinium par Ovide, et des pièces sous celui de latrunculus, selon Sénèque ; pour Cicéron et Vopiscus, latrunculus signifie vil brigand[1].

Ce jeu est l'équivalent du petteia grec et du senet égyptien[2].

Une règle simple[modifier | modifier le code]

Le matériel[modifier | modifier le code]

  • 16 pions et 1 chef par joueur
  • Un plateau de jeu de dimensions variables (il semble que le 8x8 était le plus courant)

Le but du jeu

  • Il faut capturer tous les pions et le chef adverses et que la personne n'ait plus les moyens de combattre

Le mouvement des pièces[modifier | modifier le code]

  • Sur le plateau (souvent de dimension 8x8), les deux joueurs posent leurs pions 2 par 2 sur les cases de leur choix.
  • Ils posent à la fin de cette opération le chef.
  • les joueurs jouent à tour de rôle.
  • Ils doivent déplacer les pions d'une seule case.
  • Toutes les directions sont autorisées sauf la diagonale.
  • Les joueurs ne peuvent pas passer leur tour.

Le déroulement du jeu[modifier | modifier le code]

Les pions

  • Il faut capturer tous les pions et le chef adverses.
  • Un pion est capturé s'il est enfermé par deux pions adverses ; il quitte la grille de jeux.
  • Le joueur qui capture un pion rejoue.

Le chef

  • Le chef est déplacé comme les pions.
  • Plus puissant que les pions, il peut capturer un pion adverse en passant au-dessus de lui pour se placer sur une case vide.
  • Il peut être capturé comme les pions de l'adversaire commun a lui

Sources[modifier | modifier le code]

  1. dictionnaire C. Lebaigue (1906)
  2. Pierre Monnet, Jeu d'Echecs, Jeu de Dames, histoire parallèle,‎ 2012, p. 4