Latran

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

41° 53′ 09″ N 12° 30′ 22″ E / 41.885905, 12.5061545 ()

Le Latran est un site de Rome, dont certains bâtiments (comme l'archibasilique Saint-Jean et le palais contigü) appartiennent en extraterritorialité à l'État de la Cité du Vatican.

Le lieu[modifier | modifier le code]

Il tire son nom des Laterani, famille patricienne qui y avait son palais, confisqué par Néron en 67 puis rendu. Il échoit ensuite à l'Église catholique romaine lors de la donation de Constantin (ou plus tard : l'authenticité de cette donation est contestée), qui y bâtit :

Les conciles et synodes[modifier | modifier le code]

Au cours de l'histoire de l'Église, la basilique et le palais accueillent cinq conciles œcuméniques et plusieurs conciles régionaux :

Autres évènements[modifier | modifier le code]

Le 11 février 1929, le palais du Latran fut également le lieu de la signature des accords du Latran, conclus entre le Saint-Siège et l'État italien, représentés respectivement par le cardinal Pietro Gasparri et Benito Mussolini, qui consacra la fondation de l'État de la Cité du Vatican.

Références[modifier | modifier le code]

  1. P. Maraval, Le Christianisme de Constantin à la conquête arabe