Latouche-Tréville (frégate)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Pour les autres navires du même nom, voir Latouche-Tréville (navire).
Latouche-Tréville
Image illustrative de l'article Latouche-Tréville (frégate)
La frégate Latouche-Tréville en manœuvre dans l'arsenal de Brest (septembre 1999)

Histoire
A servi dans Civil and Naval Ensign of France.svg Marine nationale française
Quille posée 31 mai 1985
Lancement 19 mars 1988
Statut en service
Caractéristiques techniques
Type frégate type F70
Longueur 139 mètres
Maître-bau 15 mètres
Tirant d'eau 5,50 mètres
Tirant d'air 47,60 mètres
Vitesse 30 nœuds avec les turbines à gaz (TG) et 21 nœuds avec les diesels
Caractéristiques militaires
Aéronefs 2 hélicoptères Lynx HAS.4 en hangar
Autres caractéristiques
Équipage 20 officiers , 145 officiers mariniers, 145 quartiers-maîtres et matelots
Port d'attache Brest

La frégate Latouche-Tréville est une frégate de lutte anti-sous-marine du type F70 de la Marine nationale. Son numéro de coque est D 646. Elle est parrainée par la ville de Saumur. La frégate Latouche-Tréville est basée à Brest.

Elle apparait dans le film-documentaire Océans de Jacques Perrin.

Engagements[modifier | modifier le code]

  • En janvier 2013, lors de l'Opération Serval, la frégate Latouche-Tréville a escorté un navire roulier, le Louise Russ, qui a transporté du matériel de Toulon à Dakar[1].
  • À partir d'avril 2013, la frégate participe à la Mission Corymbe[2].

Liens internes[modifier | modifier le code]

Les autres frégates anti-sous-marine de classe Georges Leygues (F70) :


Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Référence[modifier | modifier le code]

  1. http://www.meretmarine.com/fr/content/la-fregate-latouche-treville-escorte-le-roulier-louise-russ-jusqua-dakar
  2. http://www.opex360.com/2013/06/19/la-marine-nationale-mobilisee-apres-lattaque-dun-petrolier-francais-dans-le-golfe-de-guinee/