Latifa Akherbach

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Latifa Akherbach, est une femme politique marocaine. Elle fut secrétaire d'État auprès du ministre des Affaires étrangères et de la coopération dans le gouvernement El Fassi.

Parcours[modifier | modifier le code]

  • Elle est titulaire d'un doctorat en sciences de l'information et de la communication en 1988 à l'Institut français de presse (Paris II).
  • Après avoir décroché un baccalauréat (sciences mathématiques à Marrakech) en 1978, elle a poursuivi ses études à l'Institut supérieur de journalisme de Rabat (1979-1983).
  • Elle a travaillé comme journaliste au quotidien Al-Maghrib (1981-82) et à l'hebdomadaire La Vie éco (1991-1995).
  • Elle était, entre 1993 et 2000, représentante au Maroc du réseau euro-maghrébin pour la formation aux métiers de la communication (REMFOC).
  • Entre 1992 et 1999, elle a été conseillère de projet à la Fondation Friedrich Nauman et avait animé entre 1990 et 2003 plusieurs ateliers et sessions de formations en communication.
  • Ella également occupé le poste de professeur à l'Institut supérieur de journalisme de Rabat, devenu, depuis 1995, Institut supérieur de l'Information et de la communication (ISIC).
  • En septembre 2003, elle a été nommée par le roi Mohammed VI, directrice de l'ISIC.
  • Elle est coauteur des livres Femmes et médias et Femmes et politique et avait publié plusieurs articles et études sur les médias et la communication dans divers journaux marocains en langue arabe et française.
  • Elle occupe depuis mars 2007 le poste de directrice de la radio nationale.
  • Le 15 octobre 2007, elle a été nommée secrétaire d'État auprès du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération sous le gouvernement Abbas El Fassi.

Voir aussi[modifier | modifier le code]