Latéralité

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

En biologie humaine et animale, la latéralité (ou latéralisation) désigne le fait que certains organes ou certaines fonctions d'un organisme sont situés préférentiellement du côté droit ou du côté gauche du corps. Par exemple, chez l'être humain normal, le cœur est latéralisé à gauche. Dans le domaine du comportement, la latéralité correspond au fait d'utiliser préférentiellement les organes d'un côté du corps pour effectuer certaines tâches.

S'agissant des mains, on parle de préférence manuelle : un droitier utilisera préférentiellement sa main droite et, plus généralement, ses organes du côté droit (pied, œil, etc.), tandis qu'un gaucher utilisera préférentiellement ceux du côté gauche.

La structure du cerveau est elle-même latéralisée

Le cerveau, bien que grossièrement symétrique d'un point de vue morphologique, est en réalité latéralisé tant du point de vue de certains détails anatomiques que sur le plan fonctionnel. On parle d'asymétrie cérébrale. Les deux hémisphères ne jouent pas un rôle identique : d'une part, en raison de la décussation des voies nerveuses, chaque hémisphère traite les informations en provenance et à destination de la moitié contralatérale du corps ; d'autre part, dans le domaine particulier du langage, il y a en général dominance de l'hémisphère gauche sur le droit.

Dans le cas pathologique d'un situs inversus, le positionnement des organes est inversé (par exemple, le cœur est à droite au lieu d'être à gauche).

Articles connexes[modifier | modifier le code]