Lashio

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Lashio
Vue de Lashio (janvier 2006)
Vue de Lashio (janvier 2006)
Administration
Pays Drapeau de la Birmanie Birmanie
État État Shan
Démographie
Population de l'agglomération 5 000 hab. (1960)
Géographie
Coordonnées 22° 56′ N 97° 45′ E / 22.933, 97.7522° 56′ Nord 97° 45′ Est / 22.933, 97.75  
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Myanmar

Voir sur la carte Birmanie administrative
City locator 14.svg
Lashio

Lashio (birman : လာရ္ဟိးမ္ရုိ့ ; MLCTS=la hri: mrui. ; chinois simplifié : 臘戌 ; pinyin : Làxū) est la plus grande ville du Nord de l'État Shan, en Birmanie. Elle est située à une altitude de 836 m, sur un éperon surplombant la vallée de la Nam Yao.

En 1960, Lashio comptait environ 5 000 habitants. Sa population est constituée principalement de birmans, de Shans et de sino-birmans.

Climat[modifier | modifier le code]

Diagramme climatique (2006)

Les précipitations annuelles atteignent 1 574 mm, la température moyenne maximale est 25°C et la minimale 15,6°C[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Une vue de Lashio (2006).

Lashio était le centre politique des États Shans du Nord, mais les birmans possédaient un poste à proximité, près de la Nam Yao, dans une ancienne place forte chinoise. Une dizaine d'années avant l'occupation britannique, le Saopha (prince héréditaire Shan) de Hsenwi se révolta contre eux, et la région fut complètement dépeuplée et ruinée.

L'occupation britannique commença en 1887. En 1900, Lashio se composait d'une ville européenne, avec un tribunal, le quartier général du bataillon de police militaire et des logements, et d'une ville indigène, divisée en quartiers selon les ethnies, Shans, Birmans, Hindous et Musulmans, avec des zones réservées aux fonctionnaires et à la résidence des cinq Saophas des États Shans du Nord, ainsi qu'un bazar. La ligne de chemin de fer de Mandalay (178 km) atteignit la ville en 1903[2].

Aujourd'hui, Lashio a un rôle important dans le commerce transfrontalier avec la Chine, car elle est située sur la route entre Mandalay et la ville frontalière de Muse.

Culture[modifier | modifier le code]

Il existe plusieurs sites bouddhiques, dont la Pagode Sasana (Pyilon Chanta) et la Pagode Mansu, ainsi qu'un spa à Yepusan, à 8 km du centre.

Un fameux chanteur birman, Lashio Thein Aung, a pris le nom de la ville.

Références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :