Lars Frederiksen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Frederiksen.

Lars Frederiksen

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Lars Frederiksen au House of Blues de Boston

Informations générales
Nom de naissance Lars Everett Dapello
Naissance Campbell Californie
Activité principale producteur-musicien
Genre musical Punk rock, street punk, ska
Instruments guitare
Années actives 1991 - présent
Labels Hellcat Records / Oi! The Boat

Lars Everett Frederiksen (né Lars Everett Dapello à Campbell (Californie) le 30 août 1971) est guitariste et chanteur du groupe de punk rock Rancid et des Old Firm Casuals (Oi!), ainsi que guitariste du groupe Oxley's Midnight Runners. Il s'est également illustré comme producteur en travaillant avec des groupes comme les Dropkick Murphys, The Business, Agnostic Front etc. Officiant déjà comme guitariste pour UK Subs, il rejoint Rancid en 1993, pour leur second album intitulé Let's Go.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Frederiksen en concert au Newcastle Carling Academy 2007.

Frederiksen est à moitié italien par son père et danois par sa mère Minna qui l'a élevé à Campbell en Californie du sud. Son père a quitté le foyer familial alors que Lars n'avait que 4 ans. Vivant avec très peu d'argent, Lars vit sa mère se démener avec deux jobs différents pour subvenir aux besoins de ses deux enfants. Cette enfance précaire fit naître en Lars un esprit de rébellion et grandi une éthique punk toujours plus forte. Initié très tôt au skateboard comme tout bon punk à l'époque, Lars côtoie des futurs grand du skate tels que Steve Caballero[1].

Lars fut d'abord introduit dans la musique par son grand frère Rob qui lui fit découvrir le groupe Kiss. Il apprit plus tard à jouer de la guitare en imitant les guitariste sur MTV et grâce au guitariste et ami du groupe de San José The Shattered.

Le vrai nom de famille de Lars est Dapello, mais il prit le nom de jeune fille de sa mère, Frederiksen, après que son père quitta sa mère.

Le frère de Lars mourut d'anévrisme en 2001, il écrira la chanson Otherside en hommage à son frère avec Rancid.

Carrière[modifier | modifier le code]

En 1991, Lars rejoint le groupe mythique de punk/oi! anglais UK Subs, il part alors en Angleterre et tourne avec le groupe. Lars reçut une première offre pour venir rejoindre Rancid, mais il refusa l'offre d'Armstrong, ce dernier se tournant vers Billie Joe Armstrong de Green Day, qui refusa lui aussi. Finalement Frederiksen accepta l'offre pour jouer avec Rancid et apparaitra sur l'album Let's Go en 1993. Lars et Tim Armstrong deviendront complémentaires et écriront toutes les chansons du groupe.

En 1996, il joue aux côtés des Ramones lors de leur dernier concert. Sa voix caractéristique et assez "trash" le fait remarquer, comme par exemple sur le morceau 53rd & 3rd

En 1998, Lars produit Dropkick Murphys fraîchement enrôlé sur Hellcat Records, en sortira Do or Die et The Gang's All Here. Il produit aussi avec Tim Armstrong le groupe The Business et Union 13 signé chez Epitaph Records[2].

En 2001, alors que Rancid est en hiatus indéfiniment, Lars crée le groupe Lars Frederiksen and the Bastards. L'idée lui vint de créer son propre groupe après que Tim le poussa à écrire sur sa vie à Campbell en Californie étant plus jeune. Lars écrira l'album avec Tim, qui apparaitra sur l'une des chansons de l'album éponyme sorti en 2001. Le groupe part alors en tournée, et Lars s'entoure alors notamment de Craig Fairbaugh à la guitare.

En 2004, Rancid étant toujours en hiatus, Lars Frederiksen and the Bastards sort un second album intitulé Viking, toujours avec l'aide d'Armstrong et produit par Brett Gurewitz de Bad Religion.

En 2010, Lars crée un nouveau groupe, The Old Firm Casuals. Les influences de ce projet font clairement ressortir la Oi! et le Hardcore des années 70-80. Durant l'année 2011, le groupe sort plusieurs EP et Splits avec d'autres groupes du même genre, en attendant le premier album.

SKUNX[modifier | modifier le code]

Lars a le mot SKUNX tatoué sur le front, signe d'appartenance au groupe ou "crew" du même nom dont Lars fait partie, et qui fut créé par un ami de Lars. SKUNX signifie Skinheads, Punx et Drunx. SKUNX devint aussi le nom d'un salon de tatouage à Londres, où Lars tatoue de temps en temps.

Notes[modifier | modifier le code]

  • Le dernier morceau de l'album Indestructible de Rancid (2003) intitulé Otherside est un hommage à son frère ainé, Robert, décédé précédemment
  • Lars est d'origine danoise, du côté de sa mère, Millia, ce qui explique certaines influences de son dernier album, à commencer par son titre, The Viking (2004). Cela se voit aussi car il y a souvent un drapeau danois sur sa guitare.
  • Lars reconnait aussi des influences vis-à-vis de Motörhead (dont il reprend le morceau "Leaving here" sur son premier album solo)
  • Lars est fan de catch, il est notamment ami avec le catcheur CM Punk

Discographie[modifier | modifier le code]

UK Subs[modifier | modifier le code]

Guitare.

Rancid[modifier | modifier le code]

Guitare et chant.

Lars Frederiksen and the Bastards[modifier | modifier le code]

Guitare et chant.

The Old Firm Casuals[modifier | modifier le code]

Guitare et chant.

  • The Old Firm Casuals S/T (7") (Oi! the Boat Records 2011)
  • We Want The Lions Share (7") (Randale Records 2011)
  • The Last Resort / The Old Firm Casuals (Split Double 7") (Oi! the Boat Records 2011)
  • Army of One (7") (Oi! the Boat Records 2011)
  • Oi! This Is Streetpunk Vol. 1 (11" Various Artists Compilation) (Pirates Press Records 2011)
  • Them Against Us (Split 7" w/ Insane Dogs) (Randale Records 2012)
  • Hooligan Classics Vol. 1 (Split Double 7" w/ The Chosen Ones, On File, Control) (Randale Records 2012)
  • Stesso Sangue (Split 7" w/ Klasse Kriminale) (Randale Records 2012)
  • Oi! Rules...OK! (Split 7" w/ Evil Conduct) (Randale Records 2012)
  • Red White & Blue: Which One Are You? (Split Double 7" w/ Harrington Saints, Argy Bargy, Booze & Glory) (Pirates Press Records 2012)
  • Oi! Ain't Dead (Split CD/LP w/ Razorblade, The Corps, Booze & Glory) (Rebellion Records 2012)
  • Born Criminal (7") (TKO Records 2012)
  • Respect Your Roots Worldwide (CD Various Artists Compilation) (Strength Records 2012)
  • United We Stand: The Front Lines of American Street Punk (2xLP Various Artists Compilation) (Durty Mick Records 2013)
  • Hooligan Classics Vol. 2 (Split double 7" w/ Stomper 98, Iron Cross, The Gonads, and The Resort Bootboys*) (Randale Records 2013) *Resort Bootboys are The Old Firm Casuals with Roi Pierce of Last Resort on vocals
  • The Old Firm Casuals/ The Headliners split EP (Split 7") (UVPR Records 2013)
  • For The Love of it All... (Double LP compilation of all previous releases except 1st 7") (Oi! the Boat Records/Randale Records 2013)
  • EP+1 (The band's first EP plus bonus track of Madball cover "Pride" on CD) (Rebellion Records 2013)
  • Yuletide Cheers & Oi! (Split X-Mas 7" w/ Evil Conduct) (Randale Records 2013)
  • Never Say Die (San Jose Earthquakes Anthem on blue 7") (2014)
  • Perry Boys b/w Watford Tuxedo (7") (Oi! the Boat Records/Randale Records, 2014)
  • This Means War (Debut LP) (Oi! the Boat Records/Randale Records, 2014)
  • Oi! Ain't Dead Vol. 3 (Split CD/LP w/ Noi!se, Razorblade, Badlands) (Rebellion Records, 2014)

Oxley's Midnight Runners[modifier | modifier le code]

Guitare et chœurs.

Tim Timebomb and Friends[modifier | modifier le code]

Guitare et chant.


Collaborations[modifier | modifier le code]

Artiste/Groupe Album Contribution
The Ramones We're Outta Here! guitare et chant sur «We're a Happy Family» «Listen to Your Heart» et «53rd and 3rd»
Agnostic Front Something's Gotta Give chœurs sur «Gotta Go»
Tiger Army Tiger Army II: Power of Moonlite chant sur «Power Of Moonlite»
The Transplants The Transplants' chant sur «We Trusted You»
Mad Sin Dead Moon's Calling chant sur «Apes On Parade»
The Unseen State of Discontent chant sur «Paint it Black» et «We Are All That We Have»
Pressure Point Give 'em the Boot IV chant sur «Here to Stay»
Roger Miret and the Disasters My Riot Chant sur «Roots Rock N Roll»
Buju Banton Unchained Spirit Chant sur «No More Misty Days»
AFI The Art of Drowning Chant sur «A Story at three»
Stomper 98 ...Bis Hierher! Chant sur «Heartbeat»
Dropkick Murphys Sing Loud, Sing Proud! Producteur et chant sur «The Spicy McHaggis Jig»
Dropkick Murphys Do or Die Producteur et chant sur «Skin Head on the MTBA»

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Interview de Lars Frederiksen avec Epitaph
  2. (en) Interview de Lars Frederiksen NY Rock Consulté le 17/11/09

Liens externes[modifier | modifier le code]