Larry Semon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Larry Semon

alt=Description de l'image Larry Semon.jpg.
Nom de naissance Lawrence Semon
Surnom Zigoto (France) Ridolini (Italie)
Naissance 16 juillet 1889
West Point, Mississippi
États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Décès 8 octobre 1928 (à 39 ans)
Victorville, Californie
États-Unis
Profession Acteur
Réalisateur
Scénariste
Producteur
Films notables Le Sorcier d'Oz
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Semon.

Larry Semon est un réalisateur, acteur, scénariste et producteur américain du cinéma muet, qui eut son heure de gloire dans les années 1920 et est tombé dans l'oubli depuis. En France il est connu sous le nom du personnage qu'il interprète Zigoto.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né Lawrence Semon à Westpoint dans le Mississippi, Larry Semon est issue d'une lignée d'artiste. Son père est magicien, ventriloque et artiste de vaudeville, tout comme sa mère qui est aussi sa partenaire. Très tôt il montre des dons pour la comédie, la danse et surtout le chant. S'il est encouragé pour embrasser une carrière artistique, il suit cependant des études supérieures à Savannah en Georgie. C'est au collège qu'il se blesse au cou dans l'équipe de football : il en garde des séquelles et perd notamment sa voix.

Il suit en parallèle de ses études des cours de dessin et c'est comme dessinateur qu'il débute dans différents journaux[1].

Les débuts[modifier | modifier le code]

En parallèle de son travail de dessinateur et graphiste, il poursuit sur les traces de ses parents et monte sur les planches. Sur scène, il effectue des pantomimes et des monologues comiques et attire l'attention des studios de la Vitagraph Company avec laquelle il signe un contrat en 1915.

Rapidement, il se révèle être un gagman ingénieux et de l'écriture passe rapidement à la réalisation de courts métrages de comédies burlesques. Hughie Mack est à l'époque une des vedettes des studios et Larry Semon écrit et met en scène ses apparitions. Il réalise plus de 30 films pour ce dernier. Il travaille aussi pour Frank Daniels, une autre vedette de la Vitagraph qui joue le personnage de Captain Jinks.

En 1917, il prend de plus en plus d'importance auprès de la Vitagraph et se voit aussi confier la réalisation et l'écriture des comédies de Jimmy Aubrey. Parallèlement à son travail de réalisateur et de scénariste, Larry Semon apparaît pour des seconds rôles, de plus en plus conséquents, dans ses propres films.

La consécrarion[modifier | modifier le code]

Un auteur dispendieux[modifier | modifier le code]

Le style Semon[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Source principale de la filmographie[2] :

En tant que réalisateur (et éventuellement acteur)[modifier | modifier le code]

Pour les comédies de Hughie Mack, Jimmy Aubrey ou Frank Daniels[modifier | modifier le code]

N.B. : IMDb crédite Larry Semon de 34 figurations « non confirmées » dans les films qu'il réalise en 1917/1918. Elles ne sont pas prises en compte.

Pour des comédies qu’il réalise et où il joue un premier rôle[modifier | modifier le code]

En tant qu'acteur dans les films qu’il ne réalise pas[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. The New York Telegram, The Morning Telegraph, The New York Herald et The New York Evening Sun.
  2. (en) Larry Semon sur l’Internet Movie Database - Consulté le 21 novembre 2011 - Sauf référence contraire.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]