Larry McDonald

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Larry McDonald

Lawrence Patton McDonald (né le 1er avril 1935 et mort le 1er septembre 1983) était un député américain à la Chambre des représentants des États-Unis représentant le 7e district de Géorgie du parti démocrate, de tendance conservatrice.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il était le cousin du général George S. Patton. Il était un passager du Vol 007 Korean Airlines abattu par l'URSS en 1983[1]. Au moment de sa mort, il présidait la John Birch Society, succédant à Robert W. Welch Jr. Il était connu pour son anticommunisme viscéral. Des sources affirment qu'il pourrait y avoir un lien entre ses opinions et la prise pour cible de l'avion[2].

Thèses[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Il pensait que des cercles puissants au sein même des États-Unis voulaient créer un gouvernement mondial de tendance socialiste. Il a souligné les liens étroits unissant le Council on Foreign Relations, l'ONU, la CIA et l'URSS. En 1983, il a affirmé que ces cercles de l'élite politico-économique des États-Unis ont soutenu le transfert de technologie de pointe à l'URSS[3], rejoignant ainsi l'analyse d'Antony Cyril Sutton. Déjà alors, il disait qu'il va y avoir un désastre pour la République américaine.

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Lawrence Patton McDonald, 1976, We Hold These Truths: a reverent review of the U.S. Constitution '76 Press, Seal Beach, California. ISBN 0-89245-005-3.
  • Rep. Lawrence Patton McDonald, 1977, Trotskyism and Terror: The Strategy of Revolution, ACU Education and Research Institute, Washington, DC.

Liens et références externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Description of Larry McDonald
  2. Larry McDonald à l'émission Crossfire en 1983 avec Pat Buchanan et Thomas Braden