Larry Diamond

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Diamond.

Larry Diamond est un professeur, auteur, conférencier, conseiller sur la politique étrangère, l'aide internationale et la diplomatie américaine.

Début 2004, il était conseiller sur le gouvernement de l'Autorité de la Coalition provisoire en Irak. Il est actuellement professeur de sociologie et de sciences politiques à l'université de Stanford et doyen de la Hoover Institution ainsi que membre consultatif du comité de la Roosevelt Institution. Il est également co-rédacteur du Journal of Democracy. En 2006, Diamond a été interviewé par le groupe Boulanger-Hamilton d'études pour l'Irak.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • La Victoire gaspillée : l'occupation américaine et l'effort gâché pour amener la démocratie en Irak (Times Book, 2005 ISBN 0-8050-7868-1)
  • Une démocratie en développement : vers une consolidation
  • Promotion de la démocratie dans les années 1990
  • Classes, ethnies et démocratie au Nigeria
  • Culture politique et démocratie dans les pays en voie de développement

Citations[modifier | modifier le code]

  • « I was, frankly, shocked and appalled by the lack of resources and equipment. Many of my colleagues were deeply frustrated, if not enraged, by it. I think we lost lives because of it. »
  • « If we had listened to the various reports and analyses that had been prepared, many of them from within the U.S. Government, in advance of the war, we would have realized that Iraqis would not stand for an occupation, and certainly not one combining in its authority two countries they deeply distrusted and resented, the United States and Britain (Iraq's former colonial ruler). »

Liens externes[modifier | modifier le code]