Lapsi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Au cours des premiers siècles du christianisme, un lapsi est un chrétien qui a renié sa foi par peur des persécutions.

Il existe trois types de lapsi, chacun d'eux correspondant à une action que leurs persécuteurs leur demandaient d'effectuer pour renoncer à leurs croyances. Ils sont turifati quand ils ont brûlé de l'encens pour honorer des dieux païens, sacrificati quand ils leur ont fait un sacrifice, et libellatici en tant qu'ils ont reçu un billet (libellus) des autorités impériales attestant qu'ils ont satisfait à cette obligation (certains l'obtenaient moyennant un paiement).

L'Église considère tout d'abord cela comme un péché majeur. Cependant, grâce notamment à Cyprien, les chrétiens lapsis repentis peuvent être réintégrés après une sérieuse pénitence. Par la suite, une partie intransigeante de l'Église qui refuse leur retour au sein de la communauté provoque le schisme de Novatien.

Notes et références[modifier | modifier le code]