Berger finnois de Laponie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Lapinporokoira)
Aller à : navigation, rechercher
Berger finnois de Laponie
Berger finnois de Laponie
Berger finnois de Laponie

Espèce Chien (Canis lupus familiaris)
Région d’origine
Région Drapeau de la Finlande Finlande
Caractéristiques
Taille Taille idéale : 51 cm (M), 46 cm (F).
Poil Le poil de couverture est de longueur moyenne ou long, droit plutôt dressé et raide. Le sous-poil est noir, grisâtre ou brunâtre.
Robe Noir dans ses différentes nuances. La couleur est plus claire en tête, sur les parties inférieures du corps et aux membres. Les marques blanches sont admises au cou, au poitrail et aux pieds.
Tête Elle n'est que légèrement convexe. Le sillon frontal est marqué et les arcades sourcilières bien développées.
Yeux De préférence de couleur foncée. Relativement bien écartés. De forme ovale.
Oreilles Dressées, de longueur moyenne, plutôt bien écartées.
Queue De longueur moyenne, attachée bas et abondamment pourvue de poil.
Caractère Obéissant, calme, amical, énergique et zélé.
Autre
Utilisation Chien de berger
Nomenclature FCI
  • groupe 5
    • section 3
      • no 284

Le berger finnois de Laponie (Lapinporokoira) est une race de chien originaire de Finlande. Il s'agit d'un chien de berger de rennes, de type spitz à la robe noire. D'abord confondue avec le chien finnois de Laponie, la race a été reconnue à part entière en 1996.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les Samis emploient traditionnellement des chiens de même type que le berger finnois de Laponie pour garder les rennes. La race s'est adaptée au climat rigoureux de l'Arctique. La race est enregistrée au livre des origines depuis les années 1950 sous le même standard que le chien finnois de Laponie. Le berger finnois de Laponie a été reconnu en tant que race indépendante le 10 décembre 1996[1].

Standard[modifier | modifier le code]

Le berger finnois de Laponie est un chien de berger de type spitz de taille moyenne à l'ossature et à la musculature vigoureuses. La longueur du corps dépasse nettement la hauteur au garrot. Bien que fortement musclé, il ne doit pas donner une impression de lourdeur. La queue est de longueur moyenne, attachée bas et abondamment pourvue de poil. Elle est portée pendante au repos et recourbée en action sans être portée plus haut que la ligne du dos. Au travail, la queue peut exécuter un mouvement rotatoire[2].

La tête est de forme allongée, le museau est légèrement plus court que le crâne. Les yeux, bien écartés et de forme ovale, sont de préférence de couleur foncée, cependant ils s’harmonisent avec la couleur de la robe. Les oreilles sont dressées, de longueur moyenne, plutôt bien écartées, assez larges à leur attache[2].

Le poil de couverture est de longueur moyenne ou long, droit, plutôt dressé et raide. Le sous-poil est fin et serré de couleur noire, grisâtre ou brunâtre. Le poil est souvent plus abondant et plus long sur le cou, au poitrail et à la face postérieure des cuisses. La couleur acceptée est le noir dans ses différentes nuances, même grisâtre ou brun foncé, avec des marques d’une nuance plus claire en tête, sur les parties inférieures du corps et aux membres. Les marques blanches sont admises au cou, au poitrail et aux pieds[2].

Son caractère[modifier | modifier le code]

Le standard FCI décrit le berger finnois de Laponie comme un chien obéissant, calme, amical, énergique et zélé[2].

Son côté Berger lui confère les avantages d'un chien qui répond bien au rappel. Son côté Spitz en fait un compagnon apprécié par ses maitres. Son côté nordique lui donne une énergie inépuisable. Calme et discret en intérieur, il sait se montrer très sportif dès qu'il a assez d'espace. Il aura besoin de se dépenser régulièrement pour être au faîte de sa forme. L'idéal pour lui serait d'être utilisé dans ce pour quoi il est fait : en chien de travail. Il aime les enfants et sait être doux avec eux. C'est un chien sensible qui convient à une famille calme capable de respecter ses émotions. La chienne a la particularité de présenter des attitudes de chien battu lorsqu'elle n'est pas en confiance, ces attitudes disparaissent cependant rapidement dès qu'elle retrouve ses marques.[réf. nécessaire]

Il ne fait preuve d'aucune agressivité vis-à-vis de l'homme ou même de ses congénères avec lesquels il s'entend parfaitement. La relation à ses maîtres est très particulière car à la fois très intense, basée sur une confiance pratiquement absolue, sans être pour autant très appuyée, il sait ne pas être "collant". C'est un chien qui sait rester indépendant dans son quotidien, tout en étant très réceptif lorsqu'on décide de s'occuper de lui.[réf. nécessaire]

Bien que ce soit un chien capable de vivre seul en appartement, il est absolument nécessaire qu'il puisse se dépenser physiquement très régulièrement sur de grands espaces. Dans le cas, où ce chien serait choisi pour en faire un chien de compagnie, il conviendrait à des personnes à la fois capable de respecter sa sensibilité en se montrant doux et patient, mais aussi sportives pour l'accompagner plusieurs fois par semaine dans de longues ballades défoulantes. La ville n'est par conséquent par l'idéal pour ce type de chiens, à moins d'avoir à proximité un grand espace naturel.[réf. nécessaire]

Utilité[modifier | modifier le code]

Berger finnois de Laponie sur un parcours d'agility.

Le berger finnois de Laponie est un chien de berger utilisé pour le gardiennage du rennes. Au travail, il aboie facilement[2].

Dans son pays, il est utilisé sous de nombreuses formes : chien d'aveugles, chien de piste, chien d'avalanche[réf. nécessaire]. Intelligent, il n'est pas rare de le voir briller en agility car il apprend très vite.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]