Langues ob-ougriennes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les langues ob-ougriennes sont un groupe de langues appartenant à la famille des langues finno-ougriennes et les langues apparentées les plus proches du hongrois. Elles sont parlées en Russie, entre l'Ob, l'Irtych et l'Oural. Deux langues appartiennent à ce groupe, le mansi (vogoul) et le khanty (ostiak). Comme le hongrois s'est séparé de ces deux langues il y a longtemps, les différences de syntaxe, de vocabulaire et de phonétique ne permettent pas à un locuteur hongrois de comprendre le khanty ou le mansi. Le mansi et le khanty sont très proches l'un de l'autre, mais pas assez proches pour permettre une intercompréhension.

Les langues ob-ougriennes ont été influencées par les langues turques, particulièrement le tatar. Jusqu'aux années 1930, il n'y avait ni orthographe, ni littérature. Depuis 1937, l'alphabet cyrillique est utilisé avec des modifications légères, mais il n'y a eu que très peu de publications. Ni le khanty ni le mansi ne sont langues officielles. Le mansi a environ 3 800 locuteurs et le khanty 14 380, tous vivant en Russie.

Voir aussi[modifier | modifier le code]