Langues nostratiques

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les langues nostratiques seraient une superfamille ou macro-famille de langues qui regrouperait plusieurs familles de langues d'Eurasie : les langues indo-européennes, ouraliennes, altaïques, langues kartvéliennes (géorgien, svane, laze, etc.) et chamito-sémitiques.

Le concept de langues nostratiques[modifier | modifier le code]

C’est le linguiste Holger Pedersen (1867-1953) qui proposa le premier de regrouper l’indo-européen avec d’autres familles et inventa le terme de « nostratique ». La théorie a été ensuite développée par A. Dolgopolsky et Illich Svitytch. Un dictionnaire du nostratique a été constitué par A. Dolgopolski. Une variante du nostratique élargi a été proposée par Joseph Greenberg sous le nom d'eurasiatique (en).

La classification des langues en familles, puis en familles de familles, dans la logique des travaux de Joseph Greenberg, propose une des meilleures synthèses actuelles[non neutre], en 2007, des recherches en linguistique, génétique et archéologie. L’hypothèse d'un foyer africain unique amènerait à une meilleure compréhension de la préhistoire humaine. L'hypothèse nostratique serait alors périmée.

La structure généalogique des populations humaines, et globalement des langues, serait provisoirement la suivante[1] :

La branche non-anatolienne correspondrait à l'ancien regroupement indo-européen.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Merritt Ruhlen, L’origine des langues : sur les traces de la langue mère, Folio, coll. « Essais » (no 487),‎ 2007 (1re éd. 1994), 432 p. (ISBN 9782070341030)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) A. Bomhard et J.C. Kern, The Nostratic Macrofamily : A Study in Distant Linguistic Relationship, Berlin - New York,‎ 1994
  • (en) A. Dolgopolsky, The Nostratic Macrofamily and Linguistic Palaeontology, Oxford,‎ 1998
  • (en) Joseph Greenberg, Indoeuropean and its closest relatives : The Eurasiatic Languages Family, vol. 1 et 2, Stanford,‎ 2000 et 2002
  • Merritt Ruhlen (trad. Pierre Bancel, préf. André Langaney), L'origine des langues : sur les traces de la langue mère, Paris, Belin, coll. « Débats »,‎ 1996 (ISBN 9782701117577)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :