Langues kiowa-tanoanes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Langues kiowa-tanoanes
Pays États-Unis
Classification par famille
Codes de langue
ISO 639-3 [1] nai[1]
IETF nai[1]

Les langues kiowa-tanoanes sont une famille de langues amérindiennes parlées dans le sud-ouest des États-Unis.

Classification[modifier | modifier le code]

À la suite des travaux de Wick Miller (1959), Kenneth Hale (1962,1967) établit la parenté du kiowa et des langues pueblos du groupe tanoan[2].

La famille de langues kiowa-tanoane se compose de quatre branches[2] :

  • Le kiowa parlé par environ 1.000 personnes en Oklahoma
  • Le towa ou jemez (en) uniquement parlé dans le Pueblo de Jemez au Nouveau-Mexique par 1 301 personnes (1990) soit 95 % de la population du pueblo.
  • Le tiwa (en)
    • Le tiwa du nord, parlé dans les pueblos de Picuris et Taos (67 % de la population en 1980) au Nouveau-Mexique.
    • Le tiwa du sud, parlé dans les pueblos d'Isleta, Isleta del Sur et Sandia dans le Nouveau-Mexique.
  • Le tewa parlé dans de nombreux pueblos du Nouveau-Mexique, dont San Juan, San Ildefonso, Santa Clara. La langue est aussi celle des Tewa Hopis, que l'on désigne également sous le nom de Tewa de l'Arizona, vivant à Hano dans la réserve des Hopis en Arizona.

Le piro ou tompiro (en), langue morte, autrefois parlée dans la vallée du Río Grande et au Mexique est souvent considéré comme faisant partie de la famille kiowa-tanoane.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b code générique
  2. a et b Hill 2008, p. 158.

Sources[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]