Langues kadougli

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les langues kadougli (ou kadougliennes[1], kadu, kadugli[2], krongo-kadugli) sont une famille de langues parlées par environ 120 000 personnes dans le Sud-Ouest du Kordofan méridional, au Soudan.

Une classification controversée[modifier | modifier le code]

Joseph Greenberg (1963) classe les langues kadougli, qu'il nomme tumtum, dans la branche kordofanienne de la famille nigéro-congolaise[3].

Cette hypothèse est fortement contestée. Stevenson (1957), un missionnaire qui a longuement étudié les langues kordofaniennes, la rejette. Ses recherches ont montré l'existence de classes nominales distinguant entre masculin, féminin et neutre, un système étranger à la branche kordofanienne[3].

Schadeberg (1981) et, plus encore, Bender (2000), estiment qu'un lien génétique est à chercher du côté de la famille nilo-saharienne[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Forme francisé choisie par N. Quint.
  2. Noms utilisés par Th. Schadeberg.
  3. a, b et c Quint, 2006, p. 10.

Sources[modifier | modifier le code]

  • Quint, Nicolas, Phonologie de la langue koalibe. Dialecte réré (Soudan), Paris, l'Harmattan, 2006, ISBN 2-296-00491-1

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]