Langues au Mali

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Langues du Mali)
Aller à : navigation, rechercher
Langues au Mali
Langues officielles Français
Langues nationales Bambara (ou bamanankan), bobo (bomu), bozo, dogon (dogo-so), peul (fulfulde), soninké (soninke), songhay (songaï), sénoufo-mamara (minianka), syenara (sénoufo) et le tamasheq (tamalayt), hassaniyya (arabe), kasonkan, madenkan et maninkakan
Principales langues étrangères Arabe, anglais
Signalisation bilingue à l'entrée de Kidal. Sur le côté gauche du rocher, Kidal est transcrit en caractères tifinagh.
Pannaux en français à côté d'une statue de Patrice Émery Lumumba à Bamako.

Le français est la langue officielle du Mali, utilisée par l'État, l'administration et l'enseignement.

Pourtant, le bambara, une langue mandé est la langue la plus parlée (par environ 80 % de la population, Réf ?).

Langues nigéro-congolaises[modifier | modifier le code]

Langues nilo-sahariennes[modifier | modifier le code]

Langues afro-asiatiques[modifier | modifier le code]

Langues indo-européennes[modifier | modifier le code]

Langues parlées[modifier | modifier le code]

Le recensement de 1987 a enregistrée la langue parlée par les personnes de plus de 6 ans. Le bambara arrive largement en tête (50,3 %), suivi du peul (10,7 %), du dogon (6,9 %), du songhay (6,3 %) et du soninké (6,3 %)[1]. La connaissance du français a également beaucoup progressé. En 1960, 66 000 Maliens savaient lire et écrire en français. En 1985, ils étaient 564 000. En 2009, ils sont 2,2 millions[2].

La répartition des locuteurs de chacune des langues varie selon les régions : le bambara est parlée essentiellement dans les régions de Ségou et Koulikoro, le peul dans la région de Mopti, le songhay dans la région de Tombouctou et le soninké dans la région de Kayes[1]. Le tableau suivant donne un sommaire des 49 langues parlées rapportées par Ethnologue.com (Noter que la répartition par nombre de locuteurs ne fonctionne pas parfaitement) :

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (juin 2013). Pour l'améliorer, ajouter en note des références vérifiables ou les modèles {{Référence nécessaire}} ou {{Référence souhaitée}} sur les passages nécessitant une source.
Langue (Ethnologue) Branche Famille Statut légal L1 locuteurs au Mali[3] L2 locuteurs au Mali[4] Région principale
Français indo-européennes / romane Officielle 9,000 1,500,000 ?? Partout (esp. urbain)
Hassaniyya Arabe afro-asiatique / sémitique Nationale 106,100  ? NW
Bambara Mandé nigéro-congolaise / Mandé Nationale 2,700,000 8,000,000 ?? Sud
Bomu nigéro-congolaise / voltaïco-congolaise Nationale 102,000  ? SE
Bozo, Tiéyaxo Bozo nigéro-congolaise / Mandé Nationale 117,696  ? Centrale
Dogon, Toro So Dogon nigéro-congolaise / voltaïco-congolaise Nationale 50,000  ? Centrale-orientale
Fulfulde, Maasina Fula nigéro-congolaise / Atlantique Nationale 911,200  ? (quelques locuteurs L2) Centrale
Maninkakan, Kita Mandées nigéro-congolaise / Mandé Nationale 600,000  ? W
Senoufo, Mamara (Miniyanka) Senufo nigéro-congolaise / voltaïco-congolaises Nationale 737,802  ? S
Senoufo, Syenara Senufo nigéro-congolaise / voltaïco-congolaise Nationale 136,500  ? S
Songhay, Koyraboro Senni Songhay (Méridional) nilo-saharien Nationale 400,000  ? (langue de commerce) N
Soninke (& Marka/Maraka) nigéro-congolaise / Mandé Nationale 700,000  ? NW
Tamasheq Tamashek afro-asiatique / Berber Nationale 250,000  ? N
Xaasongaxango, Khassonke Manding nigéro-congolaise / Mandé Nationale 120,000  ? NW
Bankagooma nigéro-congolaise / Mandé Aucun ? 5,085  ? S
Bobo Madaré, septentrionale nigéro-congolaise / Mandé Aucun ? 18,400  ? SE
Bozo, Hainyaxo Bozo nigéro-congolaise / Mandé Aucun ? 117,696  ? Centrale
Bozo, Jenaama Bozo nigéro-congolaise / Mandé Aucun ? 100,000  ? Centrale
Bozo, Tièma Cièwè Bozo nigéro-congolaise / Mandé Aucun ? 2,500  ? Centrale
Dogon, Bangeri Me Dogon nigéro-congolaise / voltaïco-congolaise Aucun ? 1,200  ? Centrale-orientale
Dogon, Bondum Dom Dogon nigéro-congolaise / voltaïco-congolaise Aucun ? 24,700  ? Centrale-orientale
Dogon, Dogul Dom Dogon nigéro-congolaise / voltaïco-congolaise Aucun ? 15,700  ? Centrale-orientale
Dogon, Donno So Dogon nigéro-congolaise / voltaïco-congolaise Aucun ? 45,300  ? Centrale-orientale
Dogon, Jamsay Dogon nigéro-congolaise / voltaïco-congolaise Aucun ? 130,000  ? Centrale-orientale
Dogon, Kolum So Dogon nigéro-congolaise / voltaïco-congolaise Aucun ? 24,000  ? Centrale-orientale
Dogon, Tene Kan Dogon nigéro-congolaise / voltaïco-congolaise Aucun ? 127,000  ? Centrale-orientale
Dogon, Tomo Kan Dogon nigéro-congolaise / voltaïco-congolaise Aucun ? 132,800  ? Centrale-orientale
Dogon, Toro Tegu Dogon nigéro-congolaise / voltaïco-congolaise Aucun ? 2,900  ? Centrale-orientale
Duungooma nigéro-congolaise / Mandé Aucun ? 70,000  ? S
Jahanka nigéro-congolaise / Mandé Aucun? 500  ? SW
Jalunga, Dyalonke nigéro-congolaise / Mandé Aucun ? 9,000  ? SW
Jowulu nigéro-congolaise / Mandé Aucun ? 10,000  ? SE
Jula, Dioula Mandé nigéro-congolaise / Mandé Aucun ? 50,000  ? (très proche de Bambara) SE, toutes?
Kagoro Mandé nigéro-congolaise / Mandé Aucun ? 15,000  ? W
Koromfé nigéro-congolaise / voltaïco-congolaise Aucun ? 100  ? SE
Maninkakan, Western Mandé nigéro-congolaise / Mandé Aucun ? 100,000  ? SW
Marka nigéro-congolaise / Mandé Aucun ? 25,000  ? SE
Mòoré nigéro-congolaise / voltaïco-congolaise Aucun ? 17,000  ? SE
Pana nigéro-congolaise / voltaïco-congolaise Aucun ? 2,800  ? Centrale-orientale
Pulaar Fula nigéro-congolaise / atlantique Aucun ? 175,000  ? W
Pular Fula nigéro-congolaise / atlantique Aucun ? 50,000  ? SW
Sàmòmá nigéro-congolaise / voltaïco-congolaise Aucun ? 6 villages  ? SE
Senoufo, Sìcìté Senufo nigéro-congolaise / voltaïco-congolaise Aucun ? 4 villages  ? SE
Senoufo, Supyire Senoufo nigéro-congolaise / voltaïco-congolaise Aucun ? 364,000  ? S
Songhay, Humburi Senni Songhay (Méridionale) nilo-saharien Aucun ? 15,000  ? N
Songhay, Koyra Chiini Songhay (Méridionale) nilo-saharien Aucun ? 200,000  ? N
Tadaksahak Songhay (Septentrionale) nilo-saharien Aucun ? 30,000  ? N
Tamajaq Tamashek afro-asiatique / Berber Aucun ? 190,000  ? N
Zarmaci Songhay (Méridionale) nilo-saharien Aucun ? 2 villages  ? NE

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b S.M. Traoré, la répartition spatiale de la population, in Philippe Bocquier et Tiéman Diarra, Population et société au Mali, Paris, L'Harmattan,‎ 1999, 204 p. (ISBN 2738484905 et 9782738484901), p. 21-29
  2. http://www.forumfrancophonie2012.org/blogue/2012/03/en-2050-la-langue-francaise-sera-africaine/
  3. Première langue / langue maternelle. Nombres depuis Ethnologue.com.
  4. Deuxième langue. C'est difficile d'obtenir les chiffres précis pour cette catégorie.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]