Langues du Kenya

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Langues du Kenya
Langues officielles Swahili, anglais
Langues nationales Swahili
Langues vernaculaires 64[1],[2]
Principales langues étrangères Anglais, langues de l'Inde
Langues des signes Langue des signes kényane, sheng

Les langues officielles du Kenya sont le swahili et l'anglais[3]. La langue nationale est le swahili[4].

Outre ces deux langues, le pays utilise deux moyens d'expression construits qui sont la langue des signes propre au Kenya[1] et le sheng.
63 langues vernaculaires, autres que le swahili, sont aussi employées. Elles appartiennent à trois familles : les langues bantoues, les langues couchitiques et les langues nilotiques.
À cela, il faut ajouter certaines langues de l'Inde, ce qui porte à plus de 70 les langues utilisées, peu ou prou, au Kenya.

Liste des langues[modifier | modifier le code]

Langues africaines[modifier | modifier le code]

Langues bantoues[modifier | modifier le code]

Ces langues sont rattachées à l'ensemble nigéro-congolais :

Langues couchitiques[modifier | modifier le code]

Ces langues sont une des branches de la famille afro-asiatique :

Langues nilotiques[modifier | modifier le code]

Ces langues sont rattachées à l'ensemble nilo-saharien :

Langues importées par la colonisation[modifier | modifier le code]

L'immigration à l'époque de la colonisation britannique explique la présence de communautés parlant des langues indiennes. Un groupe de descendants de soldats soudanais d'Emin Pacha, implantés par la Grande-Bretagne à Kibera, parle un créole à base d'arabe.

Langues construites[modifier | modifier le code]

Langues en danger de disparition[modifier | modifier le code]

Certaines langues vernaculaires couchitiques comme le dahalo (~ 400 locuteurs), le yaaku (~ 50 locuteurs), l'omotik (~ 50 locuteurs), l'elmolo (~ 10 locuteurs) sont des langues en voie de disparition.

Langues étudiées à l'école[modifier | modifier le code]

L'enseignement primaire est promulgué en swahili et en anglais auxquels s'ajoute souvent la langue tribale de l'endroit. L'enseignement secondaire est assuré en swahili et en anglais. Pendant les études supérieures, l'anglais est la seule langue de référence.

Dès les deux derniers cycles des huit années que dure l'enseignement primaire, une autre langue est également enseignée. Il s'agit, par ordre d'importance, du français, de l'allemand et de l'arabe.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Selon (en) Fiche langue, dans la base de données linguistique Ethnologue
  2. y compris le swahili
  3. Constitution du Kenya art. 7 § 2
  4. Constitution du Kenya art. 7 § 1

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Francis Owino, Basic data on African languages in Kenya, Centre for Advanced Studies of African Society, Cape Town, 1999, 6 p. (ISBN 978-1-919799-23-0)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]